Tirs dans le Thalys : le Premier ministre belge s'est entretenu avec François Hollande

Le Premier ministre belge, Charles Michel. / © EMMANUEL DUNAND / AFP
Le Premier ministre belge, Charles Michel. / © EMMANUEL DUNAND / AFP

Le Premier ministre belge, Charles Michel, s'est entretenu avec le président français François Hollande après l'agression qui a eu lieu en fin d'après-midi dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris

Par avec AFP

Le gouvernement belge a décidé de renforcer ce vendredi soir les mesures de sécurité en Belgique, selon un porte-parole du gouvernement belge cité par l'agence Belga. "Charles Michel et l'ensemble des autorités belges sont en contact avec les autorités néerlandaises et françaises. Le Premier ministre s'est d'ailleurs entretenu avec le président français François Hollande, exprimant leur volonté de renforcer la coopération dans la lutte contre le terrorisme entre la Belgique et la France", a précisé ce porte-parole, Frédéric Cauderlier.

Le tireur serait monté dans le Thalys à Bruxelles

Des mesures de sécurité spécifiques seront prises en Belgique dès vendredi soir, selon ce porte-parole. L'agence Belga rapporte que M. Michel a immédiatement convoqué le Comité stratégique du renseignement et de la sécurité en vue d'évaluer le niveau de la menace terroriste. "Je condamne l'attaque terroriste dans le Thalys et fais part de ma sympathie pour les victimes", a réagi M. Michel sur Twitter. 



Un homme a ouvert le feu vendredi dans un Thalys entre Amsterdam et Paris, blessant deux personnes, et a été maîtrisé par des passagers avant d'être interpellé en gare d'Arras (Pas-de-Calais). Une enquête antiterroriste a été ouverte. Selon RTL, l'individu serait monté dans le Thalys en gare de Bruxelles-Midi. Une fois arrivé en France, il se serait enfermé dans les toilettes, auarit tiré une première fois et se serait à nouveau enfermé. C'est à ce moment-là que les militaires l'ont entendu rechargé son arme et sont intervenus pour le maîtriser.

"Le président de la République vient de s'entretenir avec le Premier ministre belge, M. Charles Michel, à la suite de l'attaque dans le train reliant Amsterdam à Paris, qui s'est déroulée sur le territoire belge", a indiqué de son côté l'Elysée dans un communiqué. "Ils sont convenus d'unir leurs efforts et de coopérer étroitement dans le cadre de l'enquête qui est engagée".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus