Cet article date de plus de 6 ans

Migrants à Calais : la BBC accuse les policiers français de laxisme

Dans une vidéo diffusée ce mercredi, la BBC laisse entendre que la police française serait laxiste avec les migrants. Selon les policiers, c'est faux. 
Les policiers français laxistes avec les migrants à Calais ? C'est ce que la BBC South East dit vouloir montrer dans un reportage diffusé ce mercredi. On y découvre des images amateurs montrant des migrants monter dans un camion devant des policiers passifs. Quelques instants plus tard, un chauffeur routier, étonné de leur attitude, leur demande des explications. Suit un dialogue entre lui et les policiers :  

Le chauffeur : Ça se passe comme ça ? Vous les laissez partir ?
Le policier : Allez au checkpoint !
Le chauffeur : Quand vous les laissez passer, ils reviennent et recommencent
Le policier : Vous êtes anglais ?
Le chauffeur : Oui
Le policier : Vous voulez aller en Angleterre ?
Le chauffeur : Oui, j'espère...
Le policier : C'est votre problème 
Le chauffeur : Oui, je sais merci
Le policier : Vous êtes en France mais c'est votre problème !

Le chauffeur, Steve Allen, n'a pas compris l'attitude des policiers français :  "Ils semblent tellement blasés. Ils leur disent juste "Allez les gars sortez du camion et ne courez pas. Ils ne cherchent pas à les dissuader. J'ai trouvé choquante l'attitude de la police. Ils discutent entre eux et les regardent grimper sur les camions." 

"Dès qu'il n'y a plus de mouvement, les migrants se précipitent dans les camions."

Les policiers français laxistes ? Gilles Debove, du syndicat Unité SGP-Police-FO conteste formellement cette version des faits : "On fait notre boulot. Quand on est sur la rocade à Calais, notre politique c'est de faire circuler les camions. Dès qu'il n'y a plus de mouvement, les migrants se précipitent dans les camions. Si un routier s'arrête pour nous dire qu'il y a des migrants dans son camion, ça crée un bouchon. De toute façon, après au port, il y a 3 filtres (scanner, CO2...). Les migrants ne peuvent pas passer. C'est plus efficace de les arrêter plus loin. "

Le syndicaliste reconnaît tout de même que l'expression utilisée par le policier dans la vidéo ("C'est votre problème") n'est pas tout à fait adaptée : "C'est une façon de parler. Il aurait dû bien expliquer notre stratégie. Dire que les migrants seront de toute façon arrêtés au port. Vous savez, on n'arrête pas de le dire aux chauffeurs. Mais je les comprends aussi, ils ont peur d'être arrêtés, d'avoir une amende... Il faut que les chauffeurs se disent que s'ils s'arrêtent, ils vont mettre en danger 10 autres collègues."

La BBC affirme qu'une enquête interne à la police a été diligenté suite à cette vidéo. Ce que confirme la direction départementale de la sécurité publique du Pas-de-Calais

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais