Beauvais : l'ASBO se dote (enfin) d'une nouvelle présidence

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickaël Guiho avec MT

Le club de football de Beauvais, l'ASBO, tourne enfin le dos aux querelles internes. Lundi 25 juin, une assemblée générale extraordinaire a élu une nouvelle présidence en forme de duo. Ils se donnent 6 ans pour faire remonter le club phare de l'Oise en Ligue 2.

Une victoire sans appel avec les félicitations fair-play du perdant. Guillaume Gaudin et Sylvain Reghem, chefs d'entreprise à Beauvais, reprennent les reines de l'ASBO, le club de leur jeunesse.

C'est dans une certaine tension que l'entrepreneur Farid Saada avait défendu sa candidature. Perçu comme le préféré de la mairie, dans la lignée de projets déjà refusés, il participait à cette guerre interne qui n'en finissait plus.
  

Objectifs ambitieux


Dans un tout autre style, le duo Godin-Reghem avait présenté un budget stable de 900.000 euros complété par une caution sur leurs deniers personnels. Insistant sur la rigueur, ils restructureront le club en pôles avec des objectifs annuels, à la manière d'une entreprise.

Un audit sera lancé le 1er juillet. Une stratégie de sponsoring établie sur plusieurs années. Côté sport, des objectifs ambitieux sont affichés y compris pour les jeunes et les féminines.

La direction attend d'être reçue en mairie pour débloquer une subvention. L'ASBO veut aussi convaincre la Fédération de lever sa rétrogradation administrative. Le club se donne 6 ans pour faire remonter l'équipe phare en Ligue 2.