A Beauvais, les cheminots grévistes ont reçu 5000 euros de la caisse de solidarité nationale de la CGT

Engagés depuis le 5 décembre dernier dans une grève reconductible contre lé réforme des retraites, les agents SNCF de Beauvais ont reçu un coup de pouce financier de la CGT Info Com pour leur permettre de compenser une partie des pertes salariales.
 
Les cheminots grévistes de Beauvais ont reçu un chèque de 5000 euros issus de la caisse de solidarité nationale de la CGT Info Com.
Les cheminots grévistes de Beauvais ont reçu un chèque de 5000 euros issus de la caisse de solidarité nationale de la CGT Info Com. © FTV/A.Barège
Le chèque envoyé par par la CGT Info Com a été une surprise. Un chèque de 5000 euros issus de la caisse de solidarité nationale du syndicat adressé aux agents SNCF de Beauvais en grève. S'ils avaient fait une demande de soutien financier auprès de la CGT, les grévistes beauvaisiens ne s'attendaient pas à recevoir une somme pareille.

En grève depuis le 5 décembre contre la réforme des retraites, ils ont perçu fin décembre un salaire largement amputé. Une situation qui va se reproduire au moment de la paie de janvier. Cette aide financière est un soulagement pour ces grévistes de la première heure.
 
Le chèque de la CGT Info Com n'est pas la seule aide qu'ils aient reçue. L'union locale de la CGT et des dons de particuliers ont fait monté leur cagnotte à 17000 euros. Une somme qui va être répartie entre les 55 agents SNCF en grève de Beauvais, sans tenir compte de l'appartenance syndicale de chacun. Ce qui représente entre 200 et 300 euros par gréviste. 
 
Pour soutenir les grévistes, de nombreuses caisses de grève ont fleuri un peu partout. La plus importante d'entre elles, celle lancée par la CGT Info Com, a récolté plus de deux millions d'euros qui ont été redistribués à près de 32 000 grévistes. Des cheminots mais aussi des enseignants, des salariés de la Poste et des agents de la RATP.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social