Beauvais-Tillé : un homme transporte 2 kilos de cocaïne dans sa valise, il écope de 3 ans de prison

Publié le
Écrit par Romane Idres
La cocaïne était cachée sous des vêtements, sous la forme de plaques cartonnées. / © Direction régionale des douanes
La cocaïne était cachée sous des vêtements, sous la forme de plaques cartonnées. / © Direction régionale des douanes © Direction régionale des douanes

Le 15 novembre, un homme a été arrêté à l'aéroport de Beauvais-Tillé. La brigade des douanes de Nogent-sur-Oise a trouvé 2 kilos de cocaïne dans sa valise. 

 
Interrogé à la descente d'un avion en provenance de Madrid, un homme a présenté de faux papiers d'identité, se faisant passer pour un ressortissant portugais, et les douaniers ont trouvé 2 kilos de cocaïne dans sa valise, sous la forme de six plaques cartonnées. 

D'après la direction régionale des douanes, il s'agit d'une première à l'aéroport de Beauvais, même si le phénomène est bien connu au niveau national. Le trafic se fait en deux étapes, depuis certains pays d'Amérique du Sud vers le reste de l'Europe, via une escale dans les pays comme l'Espagne ou le Portugal "qui sont des pays d'entrée de la cocaïne, de par leurs relations avec l'Amérique du Sud, un peu comme la Guyane avec la France métropolitaine." Un système qui s'observe généralement dans les aéroports parisiens, mais dont les douaniers de l'Oise ont connaissance. 

L'homme a été jugé en comparution immédiate le 20 novembre au tribunal de Beauvais. Il a été condamné à trois ans de prison pour le transport et la détention de produits stupéfiants, et deux mois pour l'usurpation d'identité. Il écope également d'une amende douanière de 93 000 euros et, n'étant pas français, d'une interdiction définitive de territoire. Il avait déjà été condamné pour des faits similaires en 2013.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.