Déconfinement : la reprise des vols à l'aéroport Beauvais-Tillé reportée au 14 juin

Après avoir été évoquée le 11 juin, la réouverture de l'aéroport de Beauvais devrait finalement avoir lieu ce dimanche, avec un vol quotidien dans un premier temps. 

Ryanair devrait être l'une des deux premières compagnies à reprendre les vols à l'aéroport de Beauvais (image d'illustration).
Ryanair devrait être l'une des deux premières compagnies à reprendre les vols à l'aéroport de Beauvais (image d'illustration). © LE PARISIEN/MAXPPP

[Mise à jour du 12/06/2020]

La reprise de l'activité devrait avoir lieu dimanche 14 juin, a annoncé l'aéroport de Paris-Beauvais ce vendredi. "L'accès aux aérogares, commerces, parkings sera donc de nouveau autorisé aux passagers et au public avec l’application de conditions sanitaires", précise la direction dans un communiqué.

Dans un premier temps, les vols reprendront à raison d'un par jour, avec pour objectif un rythme de deux à sept vols quotidiens pour la suite du mois de juin. Wizz Air assurera une liaison avec Sofia (Bulgarie) dès dimanche, et devrait être rejointe par Ryanair à partir du 21 juin. Les destinations devraient se concentrer sur la France et l'Union Européenne "en fonction de la levée des restrictions des différents pays", précise Edo Friart, directeur commercial.

La réouverture de l'aéroport avait d'abord été évoquée pour le 11 juin. "On avait quelques ajustements administratifs [à faire] sur notre protocole de reprise, explique Edo Friart. Les autorités de l'Etat avait validé. C'était plus avec nos personnels : quelques questions et quelques ajustements à faire. Ce qu'on a fait, et ça a été validé."

 

[Mise à jour du 11/06/2020]

La réouverture de l'aéroport de Beauvais, initialement évoquée pour le 11 juin, est reportée, a annoncé le groupe ce mercredi soir. Sur son site internet, l'aéroport précise les conditions de la reprise de son activité. Elle dépend d'abord de la "levée de l’arrêté de suspension de l’activité [...] par la préfecture de l’Oise", liée à la mise en place de mesures sanitaires. 

Autre facteur : "Les compagnies aériennes souhaitent reprendre leurs activités mais celles-ci seront très dépendantes de la levée progressive des restrictions entre la France et les pays desservis", ajoute le texte. Les raisons du report, tout comme la date de reprise de certains vols n'a pour l'instant été précisée.

 

[Article du 05/06/20]

La réouverture de l’aéroport de Beauvais-Tillé se fera sous haute protection sanitaire. La préfecture de l’Oise est sur le point de valider sa réouverture le jeudi 11 juin à condition que toutes les mesures de sécurité soient prises. Depuis plusieurs jours, la direction travaille sur ce protocole sanitaire de reprise d'activité. 

Un sens entrée/sortie est mis en place et des panneaux en plexiglas sont installés aux contrôles de sûreté, là où les agents vérifient l’absence d’objets interdits dans nos bagages. "Nous souhaitons rassurer les futurs voyageurs sur les conditions d’embarquement pour les convaincre qu’ils peuvent de nouveau réserver sans crainte", espère Edo Friart, directeur commercial de la société gestionnaire de l'aéroport (SAGEB).

Dans un premier temps, il était même prévu que seuls les voyageurs munis de leurs billets et de leurs masques pourraient accéder aux deux terminaux. Mais "cette mesure va être levée et les accompagnants des voyageurs, eux aussi équipés de masques, devraient également pouvoir accéder aux aérogares", explique Edo Friart.

30 % seulement du trafic habituel en juillet

Voir les réservations s’envoler rapidement est un scénario plus qu’incertain.  Au mois de juin, seulement 10 % des vols sont prévus. Un aller/retour par jour à partir du jeudi 11 juin si la suspension de la préfecture est levée. La direction table sur 800 vols pour le mois de juillet alors qu’au même mois de l’année dernière, elle comptabilisait 2200 vols. Cela équivaut à 30 % du trafic habituel. Des chiffres qui donnent le vertige à la direction. "On est bien sûr très inquiets. Comment la population va-t-elle réagir ? Je ne peux pas vous cacher que le confinement a été une catastrophe pour les compagnies et les aéroports. En deux mois et demi, sur notre site, nous avons perdu 700 000 voyageurs. Nous avons un gros trou dans la trésorerie et le trafic ne va pas reprendre tout de suite. Sans le chômage partiel financé par l’Etat pendant le confinement, nous ne pourrions pas tenir le coup."

Avec ces perspectives sombres, l’aéroport de Beauvais-Tillé envisage de stopper tous ses projets d’investissement comme par exemple la modernisation du Terminal 1.

Trois nouvelles lignes cet été

Il y a quand même quelques bonnes nouvelles auxquelles la direction de l'aéroport peut se raccrocher. La compagnie Volotea ouvrent deux lignes à destination d’Ajaccio et de Bastia en Corse à partir du 4 juillet et la compagnie Wizzair ouvre une ligne à destination de Tirana, la capitale de l'Albanie, à raison de trois vols par semaine à partir du 22 juillet.

Michel Peiffer, président du directoire, est rassuré: "Je suis ravi de la confiance témoignée par nos partenaires qui poursuivent leur développement au départ de l’aéroport. Bastia et Ajaccio sont des destinations très demandées et la clientèle franco-albanaise est en fort progrès."

Des ouvertures qui témoignent de la bonne santé économique des compagnies low-cost de ses partenaires. Volotea a la plus forte croissance en Europe, selon des chiffres communiqués par la compagnie avant la crise sanitaire du Covid-19. La direction table sur la solidité de ses partenaires. Selon elle, Ryanair aurait toujours comme projet de faire de l’aéroport de Beauvais-Tillé une base pour sa flotte.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport beauvais-tillé économie transports transports aériens
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter