• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Journée mondiale pour la fin de la pêche : les militants L214 mobilisés à Beauvais

Deux militants L214 à Beauvais, lors de la journée mondiale pour la fin de la pêche, le 30 mars 2019 / © France 3 Picardie
Deux militants L214 à Beauvais, lors de la journée mondiale pour la fin de la pêche, le 30 mars 2019 / © France 3 Picardie

Une petite dizaine de membres de l'association qui défend la cause végane et les droits des animaux étaient rassemblés ce samedi 30 mars dans la ville de l'Oise.

Par France 3 Picardie

Quatre heures, c'est le temps que met un poisson pour s'asphyxier quand il est hors de l'eau... C'est aussi la durée de la mobilisation des membres de l'Association L214 qui a eu lieu aujourd'hui dans les rues de Beauvais à l'occasion de la Journée mondiale pour la fin de la pêche.

Ce samedi 30 mars, de 9h à 13h, ils étaient une petite dizaine pour inciter la société à opter pour des modes de consommation excluant le poisson et tout type de viande d'animaux terrestres.

Vêtus d'une veste orange, alignés en formant une chaîne humaine, tous ont brandi fièrement une pancarte portant un message. "Les poissons sont des êtres sensibles, laissons-les dans l'eau et hors de nos assiettes", pouvait-on lire sur l'une d'entre elles.

Dans le même temps, un autre membre, mégaphone à la main scandait "Pendant un court instant inversons les rôles, pendant un court instant imaginons que nous sommes arrachés à notre milieu naturel [...] Ce n'est pas parce qu'ils ne nous ressemblent pas qu'ils ne souffrent pas. Enfin, ce n'est pas parce qu'ils vivent dans un milieu différent qu'ils méritent d'être tués".
© France 3 Picardie
© France 3 Picardie
 

"On n'a aucune raison de tuer des animaux pour les manger"

Malgré la couleur flashy de leur veste et les décibels du porte-voix, les membres de L214 ont cependant eu du mal à se faire entendre auprès de la plupart des passants, visiblement peu concernés.

Mais il en fallait plus pour démoraliser la poignée de militants, plus que jamais attachés à leur cause. "Au même titre que la viande d'animaux terrestres, les poissons ne sont pas utiles à notre santé. On peut vivre en mangeant des protéines végétales. Il suffit de manger équilibré. Vous mangez des fruits et des légumes comme des légumineuses [légumes secs], des oléagineux [fruits riches en acide gras et pauvre en eau : amandes, noix, noisettes...], des céréales, et vous retrouvez tout ce que l'on trouve dans une viande animale.", a expliqué Véronique Dorme, référente en Picardie pour L214. Avant de conclure "On a une alimentation diverse, variée et de plus en plus cuisinée donc meilleure. On n'a aucune raison de tuer des animaux pour les manger".

Au bout du compte, le résultat sera mitigé, mais L214 a tenu son action jusqu'au bout. Et pour reprendre une des phrases de leur discours : "ce n'est pas parce qu'on ne les entends pas qu'ils ne crient pas".

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus