• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Beauvaisienne Sonia Choukar sacrée championne du monde de boxe thaï

La championne de boxe Sonia Choukar et son entraîneur Bob Baoudi en Thaïlande lors des championnats du monde / © Sonia Fatna Choukar
La championne de boxe Sonia Choukar et son entraîneur Bob Baoudi en Thaïlande lors des championnats du monde / © Sonia Fatna Choukar

Nouveau succès pour la boxeuse beauvaisienne, Sonia Choukar, qui s'entraîne au club de Méru dans l'Oise. Ce lundi, en Thaïlande, elle a été sacrée championne du monde de boxe thaï, catégorie amateur. Son dernier titre mondial remonte à novembre 2017. 

Par Eline Erzilbengoa


À bientôt 26 ans, Sonia Choukar renouvelle l'exploit et remporte, ce lundi, son deuxième titre de championne du monde en catégorie amateur -60kg. 
 

En finale, sur les terres de la boxe thaï, la jeune Beauvaisienne affrontait, en prime, une... Thaïlandaise. 

"C'est un rêve qui se réalise pour moi de boxer ici et surtout face à une Thaïlandaise, c'est une fierté pour mon club, mon coach et ma mère", a réagi la boxeuse.
 

Sa maman n'est en effet jamais très loin des rings et suit les exploits de sa fille depuis toujours. "C'est grâce à ma mère que je crois en moi", confie Sonia. 

Lionel Deconink, correspondant de France Télévisions à Bangkok, l'a rencontrée sur place avant son retour en France : 
 
Sonia Choukar, championne du monde de boxe thaï
Propos recueillis par le correspondant de France Télévisions à Bangkok, Lionel Deconinck - France 3 Picardie -  Lionel Deconinck

 

Une vraie battante


À 13 ans, la jeune femme découvre qu'elle est diabétique. Son médecin lui conseille alors de faire du sport. Avec un tempérament de bagarreuse, elle choisit tout naturellement la boxe.
 

Depuis ado, elle s'entraîne au club de Méru, le Phong sawan boxing, puis enchaîne les titres en boxe thaï et en K1 : championne de France, d'Ile-de-France, de Picardie. 
 

En novembre 2017, elle est sacrée championne du monde. Elle rêve alors de "ramasser toutes les ceintures" et poursuivre sa voie chez les professionnels. C'est bien parti...
 

Lucas Laurence, l'avenir la boxe thaï picarde


Présent également lors de ce championnat du monde, Lucas Laurence, un autre boxeur du club de Méru. Le jeune homme n'a pas démérité. "On a boxé à l'ancienne, explique Bob Baoudi, son entraîneur. C'est la boxe la plus dure. Et là, il y avait un très bon niveau.".
 

Si Lucas s'est incliné en finale, son résultat n'en est pas moins impressionnant : à 16 ans, il a été battu par un Brésilien de 26 ans "avec beaucoup plus d'expérience que lui", tient à préciser Bob Baoudi. Ramener des championnats du monde une médaille d'argent à son âge, honnêtement....On a tout l'avenir pour aller plus loin avec lui".

Sonia, Lucas et leur entraîneur seront de retour en France jeudi soir.
 

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus