À 25 ans, Hollie Doyle, devient la première femme jockey à remporter le Prix de Diane à Chantilly : "c'est un rêve devenu réalité"

Publié le Mis à jour le

C'est une victoire historique. L'Anglaise Hollie Doyle a remporté le Prix de Diane Longines dimanche 19 juin sur la pouliche Nashwa. À 25 ans, elle devient ainsi la première femme jockey à remporter une classique française et la première femme jockey britannique à remporter une classique européenne.

C'est devenu un rendez-vous incontournable dans le monde des courses hippiques. Né en 1843, le Prix de Diane Longines est une course labellisée Groupe 1, le niveau d'excellence des courses de galop sur la scène internationale. Il se déroule chaque année au mois de juin et est réservé aux pouliches de 3 ans, promises à une carrière de championne. Dix courses sont programmées, dont la plus importante est le Prix de Diane Longines (2100 mètres), avec 1 million d'euros d'allocations à la clé.

"Un rêve devenu réalité"

Cette 173e édition crée l'évènement. À 25 ans, Hollie Doyle, est devenue la première femme jockey en remportant le prix, sur la pouliche Nashwa, devant La Parisienne montée par Gérald Mossé, le doyen des jockeys français qui a gagné six fois le Prix de Diane Longines. "Un rêve devenu réalité de gagner la première classique aujourd'hui", a-t--elle écrit dans un tweet.

"Je n'ai pas de mots, je ne sais pas comment expliquer ça. Nashwa a beaucoup de classe. C'est une vedette, c'est une star, c'est une étoile. C'est une course extrêmement prestigieuse", a déclaré Hollie Doyle, un large sourire aux lèvres.

C'est le premier succès important pour le tandem. La cavalière est liée par contrat depuis 2020 au Koweïtien Imad Al Sagar, le propriétaire et éleveur de Nashwa. Grâce à cette victoire, la pouliche a rapporté 1 million d'euros d'allocations à son écurie dont 571 400 euros promis à l'entourage de la gagnante.

La promesse d'une carrière d'exception

Avec cette performance, la jeune jockey poursuit son ascension. En 2020, elle a terminé quatrième du championnat des Flat Jockeys, le résultat le plus élevé pour une femme à ce jour. Star anglaise, elle est nommée sportive de l'année 2020 par le Sunday Times et détient l'année suivante, le record de victoires pour une femme jockey (152 en 2021).

En remportant le Prix de Diane Longines (dit French Oaks en Angleterre), elle devient la première femme jockey à remporter une classique française et la première femme jockey britannique à remporter une classique européenne, en conduisant Nashwa à la victoire. Grâce à cette victoire, la pouliche s'assure une valeur commerciale et une future carrière d'exception en tant que reproductrice de la race pur-sang anglais.

Cette 173e édition a opposé dix-sept pouliches françaises et britanniques, devant une foule de spectateurs, dont de nombreuses élégantes aux coiffes parfois extravagantes.