"Alice et le manège enchanté" le nouveau spectacle de Noël au Musée Vivant du Cheval à Chantilly

Pour célébrer Noël 2019, un conte équestre est présenté à partir du 30 novembre et jusqu'au 5 janvier dans les Grandes Ecuries du Musée Vivant du Cheval à Chantilly. "Alice et le manège enchanté" est le nom de ce nouveau spectacle.   
Photo d'illustration d'un des spectacles du Domaine de Chantilly qui a été présenté dans les Grandes Ecuries.
Photo d'illustration d'un des spectacles du Domaine de Chantilly qui a été présenté dans les Grandes Ecuries. © Domaine de Chantilly
 Depuis 30 ans, la Compagnie équestre des Gandres Écuries du Domaine de Chantilly propose des spectacles pour les fêtes de fin d'année. Des créations originales de Sophie Bienaimé. Pour Noël 2019, les cavalières de la Compagnie présentent le conte de Lewis Carroll "Alice au Pays des Merveilles" revisité. 
      
Pas de lapin blanc, ni de chat mais des ânes et des chevaux. "Dans ce conte, il y a des clins d'oeil à Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll" mais son Alice "n'est pas réveillée par un lapin mais un âne", confie à l'AFP Virginie Bienaimé, la metteuse en scène. "Elle va le suivre et il l'amènera dans une fête foraine où elle va rencontrer le chapelier fou et après c'est une autre histoire", ajoute-t-elle.

Alice va vivre des aventures rocambolesques relatées par les écuyères et comédiens du musée sur la piste du dôme des écuries. Ce conte, "c'est du théâtre équestre", revendique Virginie Bienaimé, "les écuyères comme les deux acrobates à cheval sont aussi des acteurs"

 Dans cette histoire, Alice se réveille et croise des personnages enfantins, non moins célèbres qu'elle comme Blanche Neige, Raiponce, Cendrillon ou la Petite Sirène, devenues écuyères sur leurs chevaux de bois. Virginie Bienaimé a aussi voulu "mettre en valeur" les chevaux du musée, des percherons,des chevaux portugais et espagnols.
 
L'affiche du spectacle  "Alice et le manège enchanté"
L'affiche du spectacle "Alice et le manège enchanté" © Domaine de Chantilly

Au cours des différents tableaux, les chevaux dansent sur des exercices de haute école: pas espagnol, passage et piaffer, ils se cabrent ou se couchent en liberté. Le spectacle de Noël 2018, "Le songe d'une nuit d'hiver", avait été vu par près de 25.000 personnes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
spectacles et arts équestres culture