En forêt de Compiègne, l'ONF facilite les amours des grenouilles

Il faut deux jours pour installer le crapauduc le long de la RD547. Il est constitué d'une bâche de 800 m de long sur 50 cm de hauteur et de 96 seaux. / © FTV
Il faut deux jours pour installer le crapauduc le long de la RD547. Il est constitué d'une bâche de 800 m de long sur 50 cm de hauteur et de 96 seaux. / © FTV

C'est la saison des amours chez les grenouilles qui vont se rendre sur leur lieu de reproduction. Un trajet qui se révèle périlleux lorsqu'elles doivent traverser la route. Pour les aider à atteindre leur destination, l'ONF met en place un crapauduc le temps de la migration en forêt de Compiègne

Par Camille Di Crescenzo

Pour la onzième année consécutive, un crapauduc est mis en place en forêt de Compiègne dans l'Oise, du 19 février à mi-avril 2020. Les étangs Saint-Pierre et l'Étot, situés entre Pierrefonds et Vieux Moulin sont connus pour être un site de reproduction d'amphibiens.

Mais seuls les plus chanceux parviennent à atteindre l'étang dans lequel ils pondent leurs oeufs. Sur le chemin, ils doivent franchir un obstacle de taille : la RD547. 
 

Opération "Fréquence Grenouille"


Le dispositif mis en place par l'ONF avec l'aide de bénévoles, est constitué d'une bâche et d'une série de seaux enterrés au ras du sol. Il permet de stopper les amphibiens pendant leur phase migratoire, qui vont tomber dans un des seaux. Chaque matin, pendant 50 à 55 jours, un ramassage est effectué et les amphibiens sont relâchés de l'autre côté de la route.
 

Identification des amphibiens


Il est demandé aux promeneurs de ne pas vider les seaux. L'ONF profite de ce ramassage, pour effectuer un comptage des espèces et rendre compte de l'évolution quantitative des espèces sur ce lieu. 
Crapaud ramassé pendant sa migration vers l'étang Saint-Pierre / © FTV
Crapaud ramassé pendant sa migration vers l'étang Saint-Pierre / © FTV

En 2019, plus de 2 700 batraciens ont été collectés, soit 2 518 crapauds communs, 122 grenouilles brunes, 69 tritons et 19 salamandres tachetées. C'est la meilleure collecte depuis le début de la mise en place de ce dispositif.
 

Une espèce protégée


En France, tous les amphibiens sont protégés. Il est interdit de perturber ou détruire leur habitat.

Si vous souhaitez aider les agents de l'ONF à transporter les batraciens de la forêt de Compiègne vers leur lieu de reproduction, le prochain rendez-vous est fixé au mercredi 18 mars à 9h à Vieux Moulin. S'inscrire auprès du technicien forestier au 06.21.50.79.69 ou par mél julien.lefevre@onf.fr



 

Sur le même sujet

Les + Lus