Coronavirus : 4 casernes de l'Oise désinfectées, 1 pompier positif et 5 en quarantaine

le centre de secours de Lassigny dans l'Oise a été le premier des 4 centres a être désinfecté d'une potentielle présence du coronavirus. / © Google street view
le centre de secours de Lassigny dans l'Oise a été le premier des 4 centres a être désinfecté d'une potentielle présence du coronavirus. / © Google street view

8 communes de l'Oise sont, depuis samedi 29 février, au coeur du plus important cluster de coronavirus en France. 36 cas ont été avérés. Plusieurs ont été transportés par des pompiers du département. L'un d'entre eux est infecté, 5 sont en attente de test et 4 casernes ont ou vont être désinfectées.

Par Jennifer Alberts


Dans l'Oise, la première caserne de pompiers à avoir été desinfectée est celle de Lassigny. C'était vendredi 28 février, deux jours après l'apparition de 2 cas de coronavirus dans le département. Il faut dire que Lassigny est dans le département où se trouve la plus forte concentration de cas de coronavirus en France.

Une opération de désinfection prévue le 2 mars

36 personnes se sont révélées pour le moment positives. Samedi 29 février, deux autres centre de secours ont été entièrement nettoyés d'une potentielle présence du virus : Ressons-sur-Matz et Thourotte. Lundi 2 mars, ce sera le tour de la caserne de Crépy-en-Valois.
 

La désinfection est prise en charge par une entreprise extérieure spécialisée. "Le centre concerné est mis en indisponibilté le temps de la désinfection et le personnel évacué, nous explique une source interne au SDIS 60. Les centres voisins prennent le relais pendant quelques heures. Tout y passe : les poignées de porte, les téléphones, les véhicules... Ca peut parfois durer jusqu'à 4 heures".
 

Pompier volontaire et agent hospitalier à Compiègne

Car les pompiers ont souvent été les premiers à prendre en charge les personnes malades. "Parfois, le patient ne présentait aucun symptôme ou nous appelait pour une petite grippe, nous raconte-t-on. Et ces patients se sont révélés positifs au coronavirus après notre intervention".

C'est ainsi que 3 pompiers du centre de Nanteuil-le-Haudouin se sont retrouvés en contact avec une personne infectée. Mis en quarantaine, ils ont finalement été testés négatifs au virus. A Lassigny, un pompier volontaire s'est révélé avoir été en contact avec un patient infecté dans le cadre de son activité professionnelle d'agent hospitalier à Compiègne. Il a été testé positif. L'homme est depuis en quarantaine à son domicile. Parmi ses collègues de la caserne, deux vont passer un test au CHU d'Amiens lundi 2 mars. Idem pour un pompier de Ressons-sur-Matz avec lequel il a eu des contacts.
 

Des mesures d'éloignement

3 sapeurs-pompiers, actuellement en quarantaine, se rendront à l'hôpital d'Amiens lundi 2 mars pour des tests. Basés au centre de secours de Crépy-en-Valois, ils ont pris en charge une personne âgée qui a été déclarée infectée au coronavirus après leur intervention. 

Conernant l'entourage de ces pompiers placés en quarantaine, des mesures d'éloignement ont été prises. Dans chaque caserne, des gels hydroalcooliques ont été mis à disposition ainsi que des thermomètres frontaux. "Les utilise qui veut, explique-t-on au SDIS de l'Oise. Nous, notre objectif, c'est de faire face et de durer : faire face à la situation et se protéger pour pouvoir être à nos postes pour aider la population".
 

Sur le même sujet

Les + Lus