Coronavirus : un homme interpellé dans l’Oise pour trafic de masques et gels périmés

Sur internet, l'individu essayait de vendre 9.400 masques, 3.300 gants, 4.500 lingettes, 80 flacons de gel hydroalcoolique 150 ml et 14 flacons de gel hydroalcoolique 500 ml, tous périmés. / © FTV
Sur internet, l'individu essayait de vendre 9.400 masques, 3.300 gants, 4.500 lingettes, 80 flacons de gel hydroalcoolique 150 ml et 14 flacons de gel hydroalcoolique 500 ml, tous périmés. / © FTV

Mardi 10 mars, un homme a été interpellé dans l’Oise pour avoir essayé de vendre en ligne des matériels de protection périmés (masques et gels) contre le coronavirus.
 

Par MCP avec AFP

L'arnaque aurait pu être juteuse mais les gendarmes ont rapidement coupé court à ce business frauduleux. Mardi 10 mars, un homme de 59 ans a été interpellé dans l’Oise pour avoir mis en vente en ligne des matériels de protection périmés (masques, gels) contre le coronavirus.

Selon l’AFP, l’opération menée par les gendarmes de l'Oise, où est recensé le nombre le plus important de cas de contamination au coronavirus en France, a permis la découverte de 9.400 masques, 3.300 gants, 4.500 lingettes, 80 flacons de gel hydroalcoolique 150 ml et 14 flacons de gel hydroalcoolique 500 ml, tous périmés, mis en vente sur le site Le Bon Coin.

Ces produits industriels périmés et voués à la destruction ont été détournés au préjudice d'une entreprise de l'Oise par un des salariés, a ajouté la gendarmerie nationale.
           
L'escroquerie a été mise au jour à la suite d'une veille sur les sites de vente en ligne par les gendarmes du bureau renseignement du groupement de gendarmerie de la Somme. Après son interpellation, l’homme a été placé en garde à vue à la demande du parquet de Beauvais.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus