Une fresque peinte sur les murs du service pédiatrique de l'hôpital de Creil vendue aux enchères sous forme de NFT pour financer des chantiers solidaires

Publié le
Écrit par Anas Daif .

Le service pédiatrique de l'hôpital de Creil dans l'Oise a accueilli à la mi-septembre une grande fresque colorée pour donner un peu de gaîté aux enfants et aux familles. Elle sera mise aux enchères afin de récolter des fonds pour de prochains chantiers solidaires.

Un bol d'air pour respirer en des temps difficiles, c'est l'objectif d'une fresque peinte sur les murs du service pédiatrique de l'hôpital de Creil. 

La société Weldom est à l'initiative de ce projet réalisé le 15 et 16 septembre dernier "avec les bénévoles de l'association" Les Bricos du cœur et sous la direction d'un duo d'artistes, connus sous le nom de Guillaume & Laurie. Ils ont versé les fonds nécessaires pour sa réalisation. 

"Les artistes ont créé la fresque et les Bricos du cœur sont venus prêter main forte pour la réaliser", précise Weldom. Par exemple, "quand il fallait peindre en orange un personnage, un bénévole de l'association s'y attelait". 

Au final, la fresque baptisée Amourland II est "à la fois gaie et joyeuse, à la fois enfantine et onirique, ça fait une petite pause dans des moments pas toujours faciles". Elle a été "construite sur le principe du cadavre exquis". Tour à tour, Guillaume et Laurie ont tissé "un paysage coloré habité de personnes imaginaires, joyeux et amoureux de la vie", à l'image de leur univers et de leurs précédentes réalisations. En plus de la peinture, ils sont aussi dessinateurs, artistes textiles et sculpteurs. 

Mise aux enchères sous forme de NFT

Ensuite la question de visibiliser l'œuvre s'est posée. L'idée est alors venue de la mettre en vente aux enchères sous forme de NFT (en gros, un objet auquel on rattache une identité numérique et qui appartient exclusivement à la personne qui l'achète).

La fresque a alors été numérisée et animée. "Les personnages sourient, clignent des yeux, hochent la tête invitant chacun à scruter les détails hauts en couleur d'une œuvre pensée comme une ode à la vie", précise Weldom. 

L'animation NFT de la fresque Amourland II qui appartiendra à la personne qui l'aura acquise lors de la vente aux enchères. ©Weldom

Le but final de cette mise aux enchères : récupérer des fonds pour effectuer d'autres chantiers solidaires et créer une chaîne de solidarité. Celle-ci aura lieu le 15 novembre prochain sur la plateforme Opensea. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité