Crépy-en-Valois : inquiétude autour d'un pont qui tremble, se fissure et s'effrite

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickael Guiho
Délabré, le pont Saint-Ladre de Crépy-en-Valois tremble au passage des poids lourds.
Délabré, le pont Saint-Ladre de Crépy-en-Valois tremble au passage des poids lourds. © France 3

L'association Crépy Environnement s'inquiète de la solidité de cet ouvrage vieux de 89 ans, à Crépy-en-Valois. Le conseil départemental de l'Oise a lancé une étude.

D'énormes fissures. Des morceaux de béton qui tombent par terre. Un édifice que l'on sent et entend trembler quand les poids lourds lui passent dessus. L'état du pont de Saint-Ladre, à Crépy-en-Valois, inquiète de nombreux habitants et usagers.

Construit en 1929 avec du béton armé, ce pont enjambe les voies ferrées pour relier le centre-ville et la zone industrielle. Plus de 800 camions le traversent chaque jour. Une circulation intense qui "fragilise de plus en plus l'édifice", selon l'association Crépy Environnement, qui dénonce le délabrement du pont depuis au moins 3 ans.

Voir notre reportage en intégralité sur la chaîne Youtube de France 3 Hauts-de-France.

Mairie et département mobilisés

Au lendemain de l'effondrement meurtrier du viaduc de Gêne en Italie, le maire de Crépy-en-Valois dit avoir pris contact avec le conseil départemental de l'Oise. "Il faut intervenir", estime Bruno Fortier, mais il "ne doute pas" que ce sera le cas. 

Le département est co-gestionnaire du pont Saint-Ladre avec la SNCF. La collectivité surveille les 700 ponts de l'Oise et assure qu'aucun n'est en péril. "Il y a une petite partie des ponts que l'on surveille encore plus, c'est le cas de celui de Saint-Ladre, déclare le directeur général adjoint Vincent Hulot. S'il faut le démolir, on le démolira et on le reconstruira". Des études sont en cours. Jusqu'à quand ?

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.