Dans l’Oise, le marché de Hermes fête les mères, mers et maires

À l’occasion de la Fête des mères ce dimanche, la commune de Hermes organise une tombola pour les mamans, invite les commerçants à se costumer en marins et rassemble une dizaine de maires pour une déambulation sur le marché.

Une fête originale au marché de Hermes.
Une fête originale au marché de Hermes. © F. Bigaud / FTV

"On a décliné le mot mère à toutes les sauces !", s’amuse fièrement Frédéric Brigaud, premier adjoint chargé de l’événementiel à Hermes, un bourg de 2600 habitants, à 15 kilomètres de Beauvais. En ce dimanche 30 mai, bien que limitée par les restrictions sanitaires, la commune organise une triple-fête, "sur une note humoristique" : celle des mères, mais aussi des mers et maires.

Pour l’ambiance, la mairie distribue de petites bouteilles de jus de fruit produites par l’usine locale Hermes Boissons (ex-Tropicana), pour les faire connaître. Sous le soleil picard, elle a aussi fait appel à la fanfare de rue Banda l’Arrache, des musiciens professionnels au style sud-ouest plus vrai que nature.

La Banda L'arrache sur le marché de Hermes.
La Banda L'arrache sur le marché de Hermes. © F. Bigaud / FTV

Tombola, costumes et déambulation d’élus

Au programme pour les mamans : une tombola, avec des produits de beauté à la clé. "On a la chance d’avoir la brosserie Dupont sur la commune, souligne Frédéric Brigaud. Et les femmes aiment bien ce genre de truc !"

Pour célébrer les mers, la trentaine de commerçants du marché dominical du village arbore des maillots à pulls rayés, ainsi que des casquettes de marins prêtées par la mairie. Une ambiance de littoral en plein beauvaisis.

Enfin, une dizaine de maires de communes alentours déambuleront à 11h sur le marché. "Je les ai contacté, on s’entend bien, ils ont dit ok, raconte simplement le premier adjoint. C’est un petit clin d’oeil pour qu’ils voient ce qui se passe à Hermes et en parlent à leur population. Le sénateur Paccaud s’est greffé aussi, il est du coin et d’ailleurs il vient souvent faire son marché."

Un jeune marché

Le marché de Hermes n’a été créé qu’en novembre dernier, "pas la meilleure période mais on a trouvé notre rythme", glisse Frédéric Brigaud. Il a fallu démarcher les commerçants sur tous les marchés du coin, à Beauvais, Bresles… et décider la population à prendre de nouvelles habitudes.

Un commerçant, Frédéric Brigaud, Lydie Blin et le maire Grégory Palandre.
Un commerçant, Frédéric Brigaud, Lydie Blin et le maire Grégory Palandre. © F. Brigaud / FTV

Après les "pilliers" - rôtisseur, poissonnier, primeur, fromager, primeur -, un maraîcher et marchands non-alimentaires ont rejoint l’équipe. Le premier adjoint tient à saluer "le très bon travail quotidien" de sa conseillère Lydie Blin, en charge de ce marché rural constitué aujourd’hui d’une trentaine de commerçants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs insolite ruralité société