Décès de l'ancien sénateur Michel Souplet : "Un homme de grande valeur", témoignent plusieurs élus de l'Oise

L'ancien sénateur de l'Oise, Michel Souplet, s'est éteint jeudi 14 mai à l'âge de 91 ans. Plusieurs élus ont tenu à lui rendre hommage, soulignant son dévouement pour la cause agricole et sa région natale, la Picardie.

Michel Souplet a occupé les fonctions de sénateur de l'Oise de 1983 à 2001
Michel Souplet a occupé les fonctions de sénateur de l'Oise de 1983 à 2001 © Archives INA
Michel Souplet, ancien sénateur de l'Oise, est décédé jeudi 14 mai à l'âge de 91 ans dans le village où il est né, à Chevrières dans l'Oise. Tout au long de sa carrière, il n'a cessé de soutenir la cause agricole dans les différentes fonctions qu'il a pu occuper.
 
En 2001, après 18 ans passés au Palais du Luxembourg, il ne se représente pas pour un troisième mandat de sénateur et met fin à sa carrière politique. À l'annonce de son décès, plusieurs élus de l'Oise ont tenu à lui rendre hommage. 

"Il avait accompagné mes premiers pas de député en 2002, j’avais 28 ans. J’échangeais alors souvent avec lui comme je le faisais avec mon grand ami, Christian Patria, qui lui avait succédé dans beaucoup de responsabilités agricoles", écrit sur sa page Facebook Edouard Courtial, ancien ministre et sénateur de l'Oise. 
 
Michel Souplet était "un homme bien, attentif à tous et toujours désireux de rendre service et de bien faire. L'un des meilleurs parmi tous ceux que j’ai connus lors de mes mandats parlementaires", confie Philippe Marini, maire de Compiègne. "Un homme de grande valeur, ferveur défenseur de notre territoire", ajoute la maire de Beauvais, Caroline Cayeux. 
   

"L'un des grands dirigeants agricoles de ce pays"

Né à Chevrières en 1929, Michel Souplet a grandi dans l'exploitation familiale. Agriculteur de profession, il exerce également très vite des responsabilités syndicales, chez les jeunes agriculteurs puis à la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). 

Au Sénat, de 1983 à 2001, il restera un fervent défenseur de la cause agricole. "C’est là que commence pour lui une carrière politique pour défendre la cause paysanne en devenant rapporteur de plusieurs lois d’orientation agricole", précise Franck Pia, premier maire-adjoint de Beauvais. Il participera également à la mise en place de la politique agricole commune européenne.
 
"Paysan et Picard", comme il se définissait, il fut également président de la chambre d'agriculture de l'Oise et président du Salon de l'agriculture. Michel Souplet restera selon Philippe Marini, maire de Compiègne, "l’un des grands dirigeants agricoles de ce pays."
 
Ses obsèques seront célébrées mardi 19 mai à l'église de Chevrières dans l'intimité familiale.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique décès agriculture