Des collégiens de l’Oise remportent le Prix Samuel Paty 2023 : "Dans le contexte actuel et avec cette tristesse, cette cérémonie est porteuse d'espoir"

Des élèves de quatrième du collège Jacques-Yves Cousteau, à Breuil-le-Vert (Oise), ont remporté le prix Samuel Paty, créé en hommage au professeur d’histoire assassiné il y a trois ans. La cérémonie de remise des prix s'est tenue ce samedi 14 octobre 2023, au lendemain de l'attaque terroriste à Arras.

"Face au drame que nous venons de vivre, cette cérémonie a une résonance particulière. C’est la réponse la plus forte qui puisse être faite à ceux qui croient pouvoir nous faire taire, étouffer les savoirs, bloquer la connaissance", a déclaré Elisabeth Borne, Première ministre, présente à la Sorbonne à Paris, ce samedi 14 octobre 2023.

Après avoir réaffirmé son soutien aux victimes, à l’équipe du Lycée Gambetta d’Arras, aux élèves ainsi qu’à leur famille, la Première ministre a tenu à "féliciter tous les lauréats, leurs enseignants et tous ceux qui, en participant à ce prix, font vivre la mémoire de Samuel Paty et portent son héritage."

Des élèves de l'Oise lauréats

Le prix Samuel Paty a été créé pour rendre hommage à ce professeur d’histoire-géographie, assassiné le 16 octobre 2020, à proximité de son collège dans les Yvelines. 

27 élèves de quatrième, issus d'un collège de l'Oise, ont remporté le premier prix. "On est fiers, on est contents. J'ai lu un texte pour dire que nous avons fait ce projet pour rendre hommage à Samuel Paty. On s'en rappellera toute notre vie", témoigne Louna, 14 ans.

"Cette cérémonie était très émouvante et touchante. C'est la sœur de Samuel Paty qui nous a remis le prix", confie Hervé Prot-Charles, principal du collège Jacque-Yves Cousteau, à Breuil-le-Vert (Oise).

Dans le contexte actuel et avec cette tristesse terrible, cette cérémonie est porteuse d'espoir. Cela montre des valeurs que nous partageons chaque jour.

Hervé Prot-Charles

Principal du collège Jacques-Yves Cousteau, à Breuil-le-Vert (Oise)

Un travail sur les fausses informations

Pour cette troisième édition, il était demandé aux élèves de travailler sur "Les infox : quels dangers pour la démocratie ?" En se glissant dans la peau de journalistes, les collégiens Isariens ont fait le choix d’utiliser plusieurs exemples de fausses informations et de démontrer leurs impacts.

"La publication d’une infox peut être punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros ou dans certains cas, d’une peine de prison", ont-ils également rappelé.

À la fin de ce scénario d’une dizaine de minutes, ils s’expliquent : "On a voulu vous montrer qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on voit et tout ce que l’on entend", affirme une élève. "On voudrait terminer en disant qu’il existe des moyens de vérifier si une information est réelle ou pas. Il faut s’informer sur des sites fiables et reconnus, comme ceux des journaux. Et ne pas s’informer uniquement grâce à des vidéos vues sur les réseaux sociaux", conclut un autre collégien.

Un autre établissement des Hauts-de-France a été récompensé : le lycée Charlotte Perriand de Genech, dans le Nord, qui a remporté le deuxième prix Samuel Paty. Sur X, Xavier Bertrand, président de région, a réagi : "Félicitations aux élèves et à l’équipe éducative pour ce projet de démocratie et citoyenneté, à une époque où il est plus qu’important de défendre ce qui fait Nation."