Épidémie de coronavirus : l’absence de touristes chinois inquiète les professionnels du tourisme en Picardie

Plus de 4.500 personnes ont été contaminées en Chine par le coronavirus, où 106 malades sont morts, selon le dernier bilan officiel le 28 janvier. La Chine n'autorise plus ses ressortissants à voyager en groupe, jusqu'au 29 février. Ce qui inquiète les professionnels du tourisme dans l'Oise. 

Les autorités chinoises interdissent depuis le 27 janvier les voyages en groupe de leurs ressortissants, jusqu'au 29 février prochain. Objectif enrayer l'épidémie de coronavirus qui sévit dans le pays. De nombreux Chinois visitent la Picardie. Si l'interdiction perdure, le manque à gagner qu'occasionnerait l'absence des touristes chinois alarme les professionnels du tourisme en région. 

Au château de Chantilly qui a accueilli près de 15 000 visiteurs chinois, on suit avec attention l'évolution de la situation. Si les annulations du mois de février à Chantilly, n'auront pas un grand impact économique, car ce n'est pas le mois le plus important en terme de réservations, les professionnels sont attentifs aux conséquences si l'absence des touristes chinois devait perdurer jusqu'au mois de juin. 


En 2019, 60 000 touristes sont passés dans les Hauts-de-France, dont la moitié dans le département de l'Oise. Ils ont généré 10 millions d'euros de chiffres d'affaires en faveur du secteur touristique. Les annulations ont touché Château-Thierry, Amiens et Lille. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité