Femke, la doyenne des dauphins du Parc Astérix, a été euthanasiée

Le Parc Astérix a confirmé sur son site internet avoir euthanasié Femke. La dauphine âgée de 39 ans, devait être transférée dans un autre parc en Loire-Atlantique après l'annonce de fermeture du delphinarium.

Femke, l'une des femelles dauphin du Parc Astérix, a été euthanasiée.
Femke, l'une des femelles dauphin du Parc Astérix, a été euthanasiée. © One Voice

"Nous avons été contraints de faire le choix triste et très difficile de soulager Femke de ses souffrances." Sur son site internet, le Parc Astérix révèle avoir euthanasié l'une de ses dauphins, Femke. Elle devait pourtant être transférée prochainement au parc animalier Planète Sauvage en Loire-Atlantique, après la décision du Parc Astérix de fermer dévinitivement son delphinarium.

"Face à ses difficultés respiratoires sévères, son absence d’interactions avec les soigneurs et les autres dauphins, son état de léthargie avancée et ses arrêts alimentaires répétés, les différents vétérinaires chargés d’évaluer sa capacité à supporter un transfert nous ont recommandé de lui offrir une fin de vie rapide et sereine, au sein de son environnement familier", explique le Parc.

Âgée de 39 ans, Femke était atteinte du Syndrome de Cushing depuis plusieurs années. "Son état de santé s’était très fortement dégradé ces dernières semaines, conséquence de l’évolution de cette maladie neurodégénérative incurable", précise le parc d'attraction.

"Aujourd'hui elle ne souffre plus"

Une annonce qui attriste la présidente de l'association One Voice. Et qui en même temps, est presque un soulagement. "On était très inquiets de ce transfert. Femke réagissait très mal aux interactions. À Planète Sauvage, ils sont déjà tellement nombreux, elle aurait encore été malheureuse. Aujourd'hui elle ne souffre plus", souffle Muriel Arnal. Elle regrette néanmoins que Femke n'ait pu connaître "quelques mois de bonheur", isolée dans un bassin avec "un suivi médical adapté".

Sur Facebook, l'association C'est assez déplore également l'euthanasie de Femke. Elle avait lancé une pétition demandant au parc "de ne pas se précipiter sur la solution soi-disant de facilité" et d'attendre l'émergence de sancturaires.

One Voice réclame par ailleurs le rapport d'autopsie. "On veut voir ce qu'il s'est passé pour elle, en le montrant à des spécialistes. Quels ont été ses derniers instants. Et s'il y a des responsabilités à mettre en cause nous le ferons", affirme Muriel Arnal.

Capturée au large de la Floride

Femke avait été capturée en 1984 au large de la Floride, selon C'est assez. Elle avait été envoyée un delphinarium aux Pays-Bas. La dauphine y est restée pendant 24 ans, avant d'être transférée au Parc Astérix en juin 2008.

En juillet 2016, elle a été séparée de son fils Ekinox, né en 2010, alors transféré au parc d'Attica en Grèce. 

Les sept autres dauphins transférés

Les sept autres dauphins du Parc Astérix ont quant à eux été transférés dans différents delphinariums en Europe. Le Parc a communiqué le détail des transferts. Guama et Cecil ont été transférés le 23 janvier au Kolmårdens Djurpark, en Suède. Bahia, Beauty et Belize, le 30 janvier, au Mundomar Benidorm en Espagne. Baïly et Aya, le 31 janvier, à l’Océanografic de Valence également en Espagne.

Ils ont été répartis "par groupe d’animaux présentant des affinités pour respecter le lien social", précise le Parc. "Tous sont arrivés en bonne santé."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature