Fin de série pour Chambly : défaite contre Rodez (2-1), le nouveau leader de National

Illustration / © France 3 Picardie
Illustration / © France 3 Picardie

Le rival le plus sérieux du FC Chambly Oise met fin à 4 mois de matchs sans défaite et chipe la place de leader du championnat.

Par Mickael Guiho

Un coup d'arrêt. Après 9 matchs sans défaite, le FC Chambly a perdu, jeudi 7 février, le grand duel du championnat de National. Chez son concurrent pour la montée, Rodez, Chambly a enregistré sa 3e défaite de la saison, sur le score de 2-1.

Conséquence au classement : les Picards descendent provisoirement à la 3e place, derrière Le Mans à la différence de buts.
 

Faux départ et pas de réussite


Sans doute pas aidés par leur long voyage en avion et la plus grosse affluence locale de la saison (plus de 4000 spectateurs aveyronnais), les Picards débutent bien mal la rencontre. Bonnet ouvre le score à la 23e minute et le maintient logiquement toute la mi-temps.

Chambly se rattrape en seconde période, provoquant rapidement un penalty ​​​​​​(Mehdy Gezoui déséquilibré par le gardien) et l'égalisation (Thibault Jacques, 52e). Mais Rodez repren l'avantage à la 69e et le conserve, malgré toutes les tentatives picardes. Chambly croit égaliser à la 93e minute sur une frappe limpide de John Popelard... qui termine finalement sur le poteau.
 

Rien de grave pour le coach


"Notre très mauvaise première mi-temps nous a plombé, regrette Bruno Luzi. Mais il n’y a pas le feu à la baraque. Nous étions le chassé, nous sommes devenus le chasseur, et inversement pour Rodez. Au pire, nous serons troisièmes demain soir. Ce n’est que notre troisième défaite de la saison, passons donc vite à notre prochain match, jeudi prochain à Chambly contre Quevilly-Rouen Métropole. Rester invaincus à la maison est un enjeu majeur.

Aujourd'hui, j’ai quand même quelques satisfactions, notamment les débuts de Mehdy (Gezoui) qui a déjà montré quel joueur il est. Il n’état pas encore en mesure de jouer 90 minutes après sa blessure au mollet mais sa rentrée a été extrêmement probante et nous a remis dans le match."

 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus