Laigneville : "Le bilan tient du miracle !", un chauffard ivre fonce dans la terrasse d'un bar et blesse deux clients

Jeudi 4 juin, vers 22h45, une voiture folle a foncé sur la terrasse du bar "Le Black Pearl" à Laigneville. Deux personnes qui se trouvaient dehors à ce moment-là ont été blessées, l'une grièvement, l'autre plus légèrement. Le chauffard, ivre au moment des faits, est en garde à vue.

L'accident a fait trois blessés dont le conducteur
L'accident a fait trois blessés dont le conducteur © Christophe Dietrich

"La détonation était telle qu'on a cru que c'était deux poids-lourds qui se percutaient. Il y avait de la fumée dans tout le bar...". Au téléphone, d'une voix encore tremblante, Adeline, la gérante du bar "le Black Pearl" à Laigneville, raconte sa soirée cauchemar. 

Conducteur fortement alcoolisé

Jeudi soir, aux alentours de 22h45, une voiture vient s'encastrer dans la terrasse du bar, rue du 8 mai 1945. "Au volant, une personne fortement alcoolisée... raconte Christophe Dietrich, le maire de Laigneville qui s'est rendu sur les lieux quelques minutes après l'accident. Le conducteur a perdu le controle de son véhicule avant de foncer sur la terrasse du Black Pearl". Selon le maire, "au moment du choc, la voiture roulait à plus de 100 km/h".

"Je n'ai jamais vu d'accident aussi violent, commente-t-il. Le bilan tient du miracle ! La veille, plus de 15 personnes étaient attablées au même endroit et le bilan aurait pu être autrement plus dramatique si l'accident avait eu lieu à ce moment-là." Ce jeudi soir, au moment de l'accident, seules deux personnes se trouvaient sur la terrasse .

"L'un a été projeté dans le bar et a été légerement blessé, décrit Adeline. L'état du second était plus préoccupant. "Il est sorti de l'hôpital ce matin, confie Christophe Dietrich. Il doit encore se reposer, mais l'essentiel c'est qu'il soit sur pied". 

Le conducteur, qui a essayé de fuir après l'accident, s'en sort avec de légères blessures. Il est actuellement en garde à vue. 

Reprendre l'activité au plus vite

"On va fermer la terrasse, mais on ne va pas fermer le bar. J'ai un employé et des charges à payer", explique Adeline. Le maire a assuré qu'il allait fournir des plots pour protéger la terrasse et permettre sa réouverture au plus vite. 

Ce vendredi matin, des agents de la mairie sont venus aider les personnel du bar à nettoyer afin de reprendre l'activtié au plus vite. 

 Ce qui a sauvé mes clients, c'est le mauvais temps

Le 2 juin, pour la réouverture du bar et alors que les rayons du soleil percaient le ciel, une quinzaine de personne se trouvaient sur cette même terrasse. "Ce qui a sauvé mes clients, c'est le mauvais temps", philosophe Adeline, qui est allée se coucher après avoir raccorché, épuisée par cette folle nuit. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers