Législatives 2024 : participation en légère hausse à 17h dans l'Aisne, l'Oise et la Somme

Le premier tour des législatives a été marqué par une participation historique dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, atteignant des taux similaires à ceux de 1997. Six députés ont été élus dès le 1er tour, il reste donc onze sièges à pourvoir en Picardie. Les électeurs vont-ils se mobiliser de nouveau ce dimanche 7 juillet 2024 ? Voici le chiffre de participation à 17h.

Comme dans le reste du pays, les électeurs sont nombreux à s'être déplacés en Picardie pour le premier tour des élections législatives anticipées. Avec 64% dans l'Aisne, 65,7% dans l'Oise et 67,8% dans la Somme, la région retrouve des taux de participation similaires à ceux de 1997.

Participation à 17 heures

À 17 heures, les taux de participation sont légèrement plus élevés que dimanche dernier dans l'Aisne, l'Oise et la Somme.

Dans l'Oise, le taux de participation à la mi-journée est de 58,90 %, contre 59,38 % au premier tour.

Dans la Somme, 62,49% des électeurs se sont déplacés. Au premier tour, ils étaient 60,15 % à la même heure. 

Dans l'Aisne, le taux de participation à 17h est de 57,03 %, contre 55,24 % le 30 juin.

Au niveau national, la participation à 17h s'élève à 59,71 %, en légère hausse par rapport au 1er tour.

Participation à la mi-journée

À midi, les taux de participation sont légèrement plus élevés que dimanche dernier dans la Somme et l'Oise, mais en légère baisse dans l'Aisne.

Dans l'Oise, le taux de participation à la mi-journée était de 28,01%, contre 27,65% au premier tour.

Dans la Somme, 28,34% des électeurs se sont déplacés. Au premier tour, ils étaient 27,51% à la même heure. 

Dans l'Aisne, le taux de participation à midi était de 24,28%, contre 25,19% le 30 juin.

► À lire aussi : Législatives 2024 : jusqu'à 67% de participation dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, du jamais vu depuis 1997

Au niveau national, la participation à midi s'élèvait à 26,63%, contre 25,9% au premier tour.

Deux triangulaires en Picardie

La forte participation du premier tour a permis à six candidats d'être élus dès le premier tour, tous issus du Rassemblement national. Ils ont obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés, c'est-à-dire les voix de la moitié des votants, et un nombre de voix au moins égal au quart des électeurs inscrits. 

C'est aussi la participation qui a provoqué des situations de triangulaires, c'est-à-dire des seconds tours à trois candidats. En effet, tout candidat ayant obtenu les voix d'au moins 12,5% des inscrits se qualifie pour le second tour. Plus la participation est élevée, plus les chances de se qualifier sont donc grandes.

► À lire aussi : Duels, désistements, triangulaires : la liste des candidats par circonscription au 2nd tour dans les Hauts-de-France

C'est ce qui s'est passé dans quatre circonscriptions picardes. Cependant, dans la 6e circonscription de l'Oise, le candidat du Nouveau Front populaire, Baptiste de Fresse de Monval, a préféré retirer sa candidature afin d'augmenter les chances de victoire du candidat UDI face au candidat du Rassemblement national. Dans la circonscription de François Ruffin, la 1ere de la Somme, la candidate Renaissance Albane Branlant a pris la même décision. 

En revanche, dans la 2e circonscription de la Somme et dans 7e de l'Oise, tous les candidats qualifiés ont maintenu leurs candidatures. 

Suivez la soirée électorale du second tour des élections législatives sur notre site internet et sur l'antenne de France 3 Picardie à partir de 19h53.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité