Les Jeunes Agriculteurs de l'Oise se mettent à nu dans un calendrier pour financer un voyage d'étude à l'étranger

Publié le
Écrit par Anas Daif et Lilia Khelfaoui

Les Jeunes Agriculteurs de l'Oise ont posé nu pour un calendrier, à l'image de celui des rugbymen. L'objectif : financer un voyage d'étude à l'étranger pour découvrir d'autres systèmes d'exploitation agricole.

C'est une initiative originale qui a été lancée par les Jeunes Agriculteurs de l'Oise. Pour financer un voyage d'étude, certains d'entre eux ont fait tomber les blouses de travail et les bottes pour un calendrier de photos nues.

"Pourquoi ça ne marcherait pas pour nous ?"

"On avait d'abord un projet de réaliser un voyage d'étude à proposer à nos adhérents pour visiter d'autres exploitations, d'autres systèmes de production, notamment à l'étranger", explique Gwenaëlle Desrumaux, présidente des Jeunes Agriculteurs de l'Oise. Pour ce faire, ils ont réfléchi aux façons de financer le voyage et ont eu l'idée du calendrier "parce qu'on l'a déjà vu chez d'autres", notamment du côté de la Manche et de l'Eure. 

Pour elle et les Jeunes agriculteurs, c'est "une manière de communiquer positivement sur la profession". L'idée a tout de suite emballé le Conseil d'administration et "on a réussi à trouver des adhérents qui étaient volontaires pour poser nu pour le calendrier". 

Je pense que ça fait un peu parler, un peu sourire mais je trouve que c'est une manière de montrer l'agriculture sous un angle un peu différent.

Gwenaëlle Desrumaux, présidente des Jeunes Agriculteurs de l'Oise

C'est le cas de Gilles Bril, un éleveur laitier à Corbeil-Cerf (Oise) qui n'a pas hésité à se lancer. "C'est pour financer notre voyage d'étude, donc participer au calendrier, ça coulait de source". Il ne cache toutefois pas "des appréhensions" au départ. "Mais il fallait passer outre et on n'est pas les premiers à faire les calendriers dans ce genre-là. Ça marche très bien chez les autres, pourquoi ça ne marcherait pas pour nous ?"

Néanmoins, il a été beaucoup plus difficile de trouver des femmes "qui voulaient bien poser nues". Alors, les instigateurs du projet ont fait en sorte "qu'elles soient mises dans des situations qui font qu'on ne voit pas leur nudité". En tout, ils sont 9 hommes et 3 femmes à apparaître sur le calendrier. 

Un voyage à l'étranger à la clé

En espérant que le calendrier soit un franc succès commercial, les Jeunes Agriculteurs réfléchissent déjà au pays qu'ils iront visiter. "On avait fléché les États-Unis, mais il n'y a rien de défini, souligne la présidente. On va profiter des assemblées générales cantonales pour sonder les adhérents, voir où ils veulent aller." En effet, ils se sont dit que "les USA peuvent être intéressants, mais ça ne correspondra peut-être pas à ce que la majorité attend". 

On voudrait que ça revienne le moins cher et faire un voyage vraiment axé sur l'agriculture, en ayant l'opportunité de visiter plein de systèmes de production.

Gwenaëlle Desrumaux, présidente des Jeunes Agriculteurs de l'Oise

Le but est aussi de rééquilibrer la balance, entre les Jeunes Agriculteurs qui ont l'opportunité de partir en voyage pendant leur cursus scolaire et ceux qui n'ont pas pu le faire. "On s'est dit qu'il fallait l'ouvrir à tout le monde, il faut que ce soit un voyage qui ne soit pas trop prenant financièrement parce que tout le monde ne peut pas mettre une certaine somme d'argent", conclut Gwenaëlle Desrumaux. 

Le calendrier sera mis en prévente à partir de vendredi 30 septembre sur le site des Jeunes Agriculteurs de l'Oise

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité