Oise : un cas de coronavirus au collège Anatole France de Montataire, deux classes placées en quatorzaine

Mercredi 24 juin, une élève du collège Anatole France de Montataire, résidente du centre d'hébergement Coallia, a été testée positive au Covid-19. Suivant le protocole mis en place par les autorités sanitaires, les élèves de deux classes ont été placés en quatorzaine.
Une élève du collège Anatole France de Montataire dans l'Oise a été testée positive au Covid-19 mercredi 24 juin
Une élève du collège Anatole France de Montataire dans l'Oise a été testée positive au Covid-19 mercredi 24 juin © Google Maps

Une jeune fille, scolarisée au collège Anatole France de Montataire dans l'Oise, a été testée positive au Covid-19. L'établissement a été prévenu mercredi 24 juin, dès le résultat du test effectué 2 jours plus tôt. 

Selon le protocole appliqué par l'Agence régionale de santé (ARS), les élèves de sa classe ainsi que celle de son frère, considérés comme de potentiels cas contacts, ont été placés en quatorzaine et seront testés. L'établissement reste malgré tout ouvert. Le rectorat précise que les parents de tous les élèves du collège ont été prévenus aussitôt par mail via l'ENT (Espace numérique de travail). 

Dans le même contexte, les autorités sanitaires avaient également préconisé la fermeture des classes lorsque deux cas positifs ont été détectés début juin à l'école Jules-Lefèbvre d'Amiens. Néanmoins, la maire de la ville, Brigitte Fouré, avait alors pris la décision de fermer l'établissement. 

5 cas au foyer où l'élève réside

La jeune fille, testée positive, réside au centre d'hébergement Coallia de Montataire. Au total, 5 cas se sont avérés positifs dans ce centre. Ils ont tous été placés à l'isolement dans un autre foyer d'hébergement spécialisé près de Compiègne.

Il y a huit jours déjà, un premier cas, puis un deuxième ont été détectés. "Dès les premiers symptômes, on a demandé un dépistage massif, il y a un risque important dans le centre puisque plusieurs parties sont communes, comme la cuisine ou les sanitaires", explique Eric Nicaise, directeur de la structure. 

Une équipe de l'hôpital de Creil a effectué les dépistages lundi 22 juin sur 260 personnes. Trois autres cas ont alors été découverts, dont la jeune élève, mercredi 24 juin. "Je pense que cela n'a pas été trop mal géré, vu le nombre de personnes cela aurait pu être pire", confie Eric Nicaise, directeur également du centre Coallia de Compiègne, où 12 personnes avaient été testées positives au Covid-19 en mai dernier.

Le premier cas dans un établissement dans l'Oise

Depuis le retour à l'école, les établissements scolaires de l'Oise, considéré comme l'un des départements les plus touchés par l'épidémie de coronavirus, étaient finalement épargnés. Selon le rectorat, il s'agit du premier cas de Covid-19 dans un établissement scolaire du département depuis le 12 mai. 

Au total, 6 autres cas positifs au Covid-19 ont été recensés dans l'académie d'Amiens ces six dernières semaines : cinq dans la Somme, notamment deux à l'école Jules Lefèbvre à Amiens et un au collège Béranger de Péronne, et un dans l'Aisne dans un collège privé de Laon.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation