Oise : un kit d'urgence face aux feux de champs

L’an dernier, les feux de récolte ont ravagé les champs picards. Une catastrophe agricole mais aussi humaine. Pour aider les agriculteurs, une société isarienne a mis en place un dispositif permettant d’éteindre rapidement un incendie naissant, en attendant l’arrivée des pompiers.

Le kit anti-feux est composé d'un extincteur, d'une cuve et d'une moto pompe.
Le kit anti-feux est composé d'un extincteur, d'une cuve et d'une moto pompe. © FTV
En pleine période de moissons, les agriculteurs sont sur le qui-vive. L'été est particulièrement chaud et ils craignent un départ de feu.
 

Comme un gros extincteur mobile


Installée à Laigneville, dans l'Oise, une société a mis au point un dispositif permettant aux agriculteurs de réagir au plus vite, dès la naissance d'un feu de récolte. Le kit peut se transporter en 4 X 4 ou sur une remorque. Il est composé d'un extincteur, d'une cuve de 1000 litres et d'une motopompe qui s'amorce automatiquement en ouvrant la vanne tonne. Tous ces outils existent depuis longtemps mais jamais personne ne les avait réunis en un seul et même dispositif.

"Il faut le prendre comme un gros extincteur" explique Jérôme Engrand, responsable de la société FMS incendie qui est venu faire une démonstration. "Un extincteur, ça a une autonomie de 15 à 30 secondes selon les modèles. Là, on est à 10 minutes. Ça laisse le temps à l'agriculteur de voir le départ de feu, d'appeler les sapeurs-pompiers, en priorité et derrière de pouvoir intervenir".
 

Une source de stress en moins


L'an dernier, le Picardie a été victime de dizaines de feux de récolte. Un scénario qui se répète aujourd'hui. Une source de stress pour les agriculteurs et pour leurs proches. 

Avec l'arrivée de ce dispositif mobile, le président du syndicat des exploitants agricoles du Pays de Valois y voit un vrai avantage : "L'intérêt, c'est qu'il est tout de suite disponible, souligne Jean Lefevre, il le laisse dans le champ qu’il est en train de moissonner. Et en cas de problème, il peut intervenir très rapidement dans les quelques minutes qui suivent pour arrêter un départ de feu. C’est très rassurant". 
 

Aide au financement


Une trentaine d'agriculteurs ont déjà investi dans ce dispositif. Le kit complet est vendu 2300 euros et le conseil départemental de l'Oise a décidé de mettre en place une aide. 
"La subvention peut aller jusqu’à 1000 euros, précise Christophe Dietrich, vice-président du Conseil départemental en charge de la sécurité. Donc sur un outil comme ça qui coûte un peu moins de 2500 euros, c’est pratiquement la moitié de l’outil qui est subventionné par le département, sachant que les agriculteurs en général qui achètent une moissonneuse batteuse, l’achètent à 2 ou à 3 et du coup, ça, ils peuvent l’acheter à 2 ou à 3. Du coup ça fait un coût résiduel qui est minime pour l'agriculteur". 

À cette aide, les agriculteurs attendent aussi d'en recevoir une des assurances, étant donné que ce dispositif pourrait éviter de perdre des machines dans les flammes ou encore de voir brûler des récoltes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie incendie faits divers