Oise : des militants perturbent une chasse à courre dans la forêt de Compiègne

Les membres du collectif Abolissons la Vénerie Aujourd'hui ont mené une action samedi dans la forêt de Compiègne, au grand dam de l'équipage de chasse à courre La Futaie des Amis qu'ils ont gêné tout au long de la journée.

Par Q.V avec Marie-Charlotte Roupie

Samedi soir, l'équipage de la Futaie des Amies est encore rentré bredouille. Depuis plusieurs mois, les militants du collectif Abolissons la Vénerie Aujourd'hui ont perturbé la chasse à courre et fait fuir le cerf. 

"C'est quand même du grand n'importe quoi" dénonce le chef d'équipage Alain Drach, qui fustige "des gens qui sont contre sans vraiment savoir pourquoi". "Ils veulent intervenir en rentrant dans les enceintes, ce qui est strictement interdit, en touchant à mes chiens, ce qui est strictement interdit."

Quand les militants d'AVA perturbent une chasse à courre dans la forêt de Compiègne
Alain Drach Chef d'équipage de la Futaie des Amis ; Abygaëlle Brimbote Membre du collectif AVA, participant pour la première fois ; Stéphane Mercier Membre du collectif AVA - France 3 Picardie - Reportage de Jérôme Arrignon et Marie-Charlotte Roupie. Montage de Leo Segala.

On essaie de leur faire perdre un peu de temps


De fait, un huissier était présent pour constater les événements, une contre-attaque des chasseurs contre les actions de plus en plus fréquentes des militants anti-chasse. "On est là depuis le mois de novembre et ils ont pas réussi à tuer le moindre cerf"se réjouit Stéphane Mercier, membre du collectif.


"On est présents tout le temps avec eux, dans les parcelles, on essaie de câliner les chiens, de les orienter à droite et à gauche sans faire obstruction à un acte de chasse" poursuit le militant. "On essaie de leur faire perdre un peu de temps."


Les actions du collectif AVA se multiplient : en plus de gêner les chasses, le groupe publie également de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux, qui ont souvent marqué le public, comme lorsqu'un cerf a été achevé dans un lotissement à Lacroix-Saint-Ouen, quand habitants se sont interposés entre les chasseurs et leur proie à Bonneuil-en-Valois ou plus récemment lorsqu'un cerf a été noyé dans une rivière de l'Oise. 




A lire aussi

Sur le même sujet

L'interview des Jelly Bean

Les + Lus