Oise : près de 300 personnes ont fait la vélorution depuis Margny-lès-Compiègne

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.E / France 3 Picardie

Près de 300 personnes ont pris part à une vélorution organisée depuis Margny-lès-Compiègne ce samedi. Objectif : sensibiliser aux moyens de transport non polluants mais aussi dénoncer les systèmes de circulation souvent inadaptés. 



Les moyens de transports les moins polluants étaient à l'honneur ce samedi après-midi dans l'Oise.



Des centaines de vélos, skates, trottinettes, pour sensibiliser aux méthodes de transport douces et dans le même temps montrer que les voies de circulation sont souvent impraticables. 

 

"C'est compliqué sur la route parce qu'il y a un flux important de voitures et les piétons ne nous acceptent pas toujours sur les trottoirs, donc si je veux me promener avec mes enfants ici, cela paraît impossible", témoigne Ganaël Sallien, organisateur de la vélorution. 



Pour preuve, en marge de la manifestation ce samedi, un cycliste a été percuté par un automobiliste distrait. 

 

Le cortège de près de 300 personnes s'est dirigé vers Compiègne. Ici aussi, la ville assure faire de la place dans le centre-ville pour les adeptes des deux-roues. Un projet qui nécessite du temps et de l'argent. 



 
D'où vient le mot vélorution ?
Vélorution c'est l'assemblage de deux mots : vélo et révolution pour désigner un mouvement initié dans les années 70 en France puis développé à l'international. Il prône pour l'utilisation des moyens de transport non-polluants et la prise en compte du réaménagement de l'espace public en fonction des vélos. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité