• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les opposants à la chasse à courre réunis à Pont-Sainte-Maxence pour fêter la fin de la saison

Le collectif AVA lors de son rassemblement à Saint-Jean-aux-Bois en 2018 / © AVA France
Le collectif AVA lors de son rassemblement à Saint-Jean-aux-Bois en 2018 / © AVA France

Pour la seconde année consécutive, les militants du collectif Abolissons la vénerie aujourd'hui (AVA) se rassemblent dans la région pour fêter la fin de la saison de la chasse à courre et exiger son interdiction.

Par AJ

"Bye bye à la chasse à courre", "Il est grand temps que la forêt et ses habitants retrouvent le calme du printemps". Ces messages ont le mérite d'être clair. Les militants du collectif AVA sont réunis ce samedi 30 mars à Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise, afin de dire au-revoir à la saison de la chasse à courre. Un au revoir qu'ils espèrent transformer en "un adieu définitif".

Tout autant que la date, le choix du lieu est symbolique. En effet, c'est à Ponte-Sainte-Maxence, qu'en 2018, plusieurs personnes ont "sauvé un cerf des mains des veneurs", explique Stanislas Broniszewski, porte-parole du collectif créé de façon informelle en 2017 et qui dispose désormais de 19 antennes sur l'ensemble du territoire français.
"Environ 400 personnes" s'apprêtent à marcher du Champs de Mars jusqu'au lieu où le cerf a été secouru, situé près du centre culturel La Manekine. "Nous ferons un petit discours à cet endroit pour clore la journée de mobilisation et fêter la fin de la saison de la chasse à courre. Nous pourrons enfin nous balader tranquillement en forêt avec nos animaux", détaille Stanislas Broniszewski.

Soutien de plusieurs élus politiques

Pour défendre leur cause, ils pourront compter sur le soutien de plusieurs figures politiques. Tout d'abord avec la présence du maire de Ponte-Sainte-Maxence, Arnaud Dumontier, qui avait pris un arrêté interdisant la chasse à courre à proximité des zones urbaines. Puis avec la sénatrice de l'Oise, Laurence Rossignol, ainsi que le député de Seine-Saint-Denis, Bastien Lachaud qui seront également sur place, selon le collectif.

L'an passé AVA avait organisé une première édition à Compiègne qui avait rassemblé "1000 personnes".

Trois autres rassemblements ont lieu dans le reste de la France :Pour rappel, la chasse à courre est interdite en Angleterre, en Allemagne, en Belgique ou encore en Ecosse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus