PORTRAIT. Michel Rubé, 86 ans, maire de Catenoy depuis 57 ans : "maire d'une petite commune, on n'est pas là pour faire de la politique"

Catenoy, commune de 1 200 habitants située dans l'Oise, possède le même maire depuis 57 ans : Michel Rubé. Agé de 86 ans, l'ancien agriculteur détient aujourd'hui l'un des plus longs mandats de France. Le 10 novembre dernier, il a reçu la Légion d'honneur, pour avoir consacré une partie de sa vie à son rôle d'édile.

Pour Michel Rubé, tout a commencé d'une manière assez singulière, un jour de mars 1965, dans la cour de la maison familiale située à Catenoy. "Je vois encore le maire qui m’a précédé venir et me dire ‘il faut que tu rentres sur ma liste’."

Spontanément, l'Isarien décline : "J’avais pas le temps ! Je ne voulais même pas être au conseil. Je devais traire les vaches, tirer le fumier le matin, donner à manger…"

L'agriculteur, dont l’exploitation se transmet de père en fils, finit par céder : "Il m’a lâché une phrase qui m’a touché. Il m'a dit : ‘il faut préparer l’avenir’. Trois mois après, il était mort. Je suis devenu deuxième adjoint et, ensuite, il a fallu emboîter."

Dix mandats successifs

En l’espace de 57 années, l'édile a vu la population doubler, passant de 600 à plus de 1 200 habitants. Situation atypique : dans la commune de Catenoy, certains habitants n’ont connu qu’un seul maire.

"Je suis arrivé en 1979. Ça a été le premier et le seul maire que j’ai connu. C’est quelqu’un d’exceptionnel. On n’est pas à sa place aussi longtemps sans raison", salue Stéphane Longuet, adjoint au maire depuis 2008. 

Un avis partagé par Nicolas, habitant de Catenoy depuis 22 ans : "C'est vraiment un maire dévoué qui vit pour son village, qui est accessible, qu'on peut aller voir à tout moment et à qui on peut demander conseil."

Un investissement au quotidien

La famille de Michel Rubé, composée de deux enfants et quatre petits-enfants, salue également son parcours. "Quand il a commencé, c’était, je pense, beaucoup plus simple que maintenant. Aujourd'hui, on fait partie d’une communauté de communes. Il a énormément de réunions. Il a quand même 86 ans quoi… Faut en vouloir !", estime sa fille, Annie Mittelette.

De la ténacité, l'édile en a usé pour faire aboutir plusieurs projets sur sa commune. Récemment, la municipalité a par exemple racheté les murs du dernier commerce de Catenoy et remis les lieux aux normes. Le tout avec 60 % de subventions.

Résultat : l'an dernier, après quatre ans de fermeture, un restaurant a rouvert. "Ah ça, on y tenait", s'exclame Michel Rubé, satisfait de voir l'établissement afficher régulièrement complet. 

Une Légion d’honneur reçue en novembre

Pour saluer l'ensemble de sa carrière, Edouard Courtial, sénateur de l’Oise, a proposé le nom de Michel Rubé pour recevoir la Légion d’honneur. Avant la cérémonie qui s'est tenue le 10 novembre 2022, les deux élus ont dû trouver un parrain ou une marraine. C'est finalement, Caroline Cayeux, ancienne ministre et ancienne maire de Beauvais, qui lui a remis la médaille.

durée de la vidéo : 00h01mn44s
Michel Rubé, maire de Catenoy depuis 57 ans, explique comment il a reçu sa légion d'honneur ©Clémence Rousseau / FTV

Face à l'écrin rouge, contenant sa légion d'honneur, Michel Rubé reste modeste. "Je ne vais pas aller sortir ma médaille toutes les 5 minutes mais intérieurement, oui, je suis content."

S'il reste passionné, le Catenoysien confie avoir vu le statut de maire évoluer, au fil des années : "Aujourd'hui, c'est plus difficile parce que la population, ça augmente, ça augmente et il faut s'adapter.

Le dixième et dernier mandat de Michel Rubé touchera à sa fin dans quatre ans, en 2026.