Senlis : prison ferme pour les footballeurs qui prostituaient leurs petites amies

Thomas Motuta, 19 ans, et Clément Wada, 22 ans, ont été condamnés à des peines de prison ferme pour proxénétisme. 

© France 3 Hauts-de-France
Les deux jeunes hommes, étudiants et footballeurs semi-professionnels de l'Oise, ont été condamnés à 15 et 18 mois de prison ferme en comparution immédiate. Ils avaient organisé un réseau de prostitution via le site de petites annonces Viva Street. Les rencontres se sont déroulés de janvier à juin 2018 dans des hôtels autour de Creil et de Senlis. C'est d'ailleurs un gérant d'hôtel qui avait donné l'alerte aux gendarmes. 

Deux jeunes filles sont considérées comme victimes, mais elles auraient été cinq ou six -dont une mineure- à se prostituer par ce biais, a priori de leur plein gré et sans contrainte. 

Cette méthode de proxénétisme par internet est en pleine expansion : Viva Street est au coeur d'une enquête de grande ampleur pour proxénétisme aggravé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société