Coronavirus : des Picards lancent des festivals de musique virtuels pendant le confinement

Trois semaines après le début du confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19, plusieurs initiatives culturelles fleurissent sur les réseaux sociaux. En Picardie, des groupes et des communes organisent des festivals virtuels pour distraire les personnes confinées.
 
Claire et Skye, du groupe Pur-Sang, sont musiciennes professionnelles depuis plus de quinze ans.
Claire et Skye, du groupe Pur-Sang, sont musiciennes professionnelles depuis plus de quinze ans. © V. Cimetiere
Un festival international organisé en seulement quelques jours, c’est possible ! Skye et Claire, qui forment un duo folk appelé Pur-Sang ont convaincu une quinzaine d’artistes d’adhérer à leur projet de festival virtuel. "Quand on a vu que le confinement allait durer, on a appelé des artistes croisés lors de festivals précédents pour leur proposer de faire quelque chose ensemble" expliquent les deux femmes, installées depuis 4 ans à Ermenonville, dans l’Oise.  
 
En moins d’une semaine, des musiciens d’Alabama, de Louisiane, de Norvège, de Suisse ou encore de Belgique acceptent de se produire en live le week-end de Pâques. "Tout se passera sur la page Facebook des artistes, qui feront des lives. Nous relaierons également ces vidéos en direct sur la page facebook sur festival" détaille Elodie, alias Skye.
 Le festival "Not on the road" aura lieu le samedi 11 et le dimanche 12 avril. "Forcément, il y aura une couleur folk qui planera mais pas que. Les internautes pourront écouter Nicolas Fraissinet au piano, ou encore Sunpie, un artiste créole de Louisiane qui joue de l’accordéon. Le point commun c’est que ce sera très acoustique" ajoute l’artiste.

 
Le programme précis devrait être dévoilé au fur et à mesure dans les prochains jours sur les réseaux sociaux. Des tests de musique sont aussi programmés par les artistes et seront visibles par les internautes. "Comme lors des balances pour un concert, mais là on va tester internet !" souligne Skye.

Depuis le début du confinement, le groupe Pure-Sang enchaîne les prestations live sur internet. Une façon de continuer à satisfaire ses fans mais aussi de trouver une source de réconfort. "Pour tenir bon, moralement et physiquement, on doit trouver des sources de joie tous les jours. Pour nous c’est prendre un instrument, jouer et aller dans l’interaction !"
 


Faire découvrir les artistes locaux

L’interaction entre les gens, c’est aussi ce qui a motivé la ville d’Abbeville, dans la Somme. À partir du mercredi 8 avril, la commune organise le #Restezchezvous Festival sur sa page facebook. Chaque soir à 19 heures, un artiste local se produira en live.

"On a lancé l’idée seulement le vendredi 3 avril et on a déjà une dizaine de demandes d’artistes locaux, précise Aurélien Dovergne, adjoint à la culture et au patrimoine de la mairie d’Abbeville. On était parti pour une semaine de festival mais avec la demande, on va peut-être pouvoir rallonger à dix ou douze jours".
 Concernant le style, là non plus pas de règles. "Il y a pas mal de variété, des accordéonistes, des rappeurs, du blues, ajoute l’adjoint au maire. Les amateurs aussi peuvent participer".

Avec cette initiative, la ville espère égayer les soirées des Abbevillois et profiter de l’occasion pour faire découvrir des artistes du coin. Le premier à se lancer sur la scène virtuelle mercredi sera Dominique Py, interprète du titre "Stéphane" sorti en 1989.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville baie de somme covid-19 santé société culture