VIDEO. La réserve communale de sécurité civile : la chronique de Christophe Dietrich, maire de Laigneville (Episode 3)

En plein confinement, Christophe Dietrich présente la réserve communale de sécurité civile de Laigneville / © Christophe Dietrich
En plein confinement, Christophe Dietrich présente la réserve communale de sécurité civile de Laigneville / © Christophe Dietrich

En pleine crise sanitaire du coronavirus, suivez le quotidien du maire de Laigneville, commune de 4800 habitants dans l’Oise. Dans cet épisode 3, Christophe Dietrich nous présente la réserve communale de sécurité civile activée pour venir en aide aux habitants.

Par Mathieu Maillet

La "guerre sanitaire" déclarée par le chef de l’État, lundi 16 mars, contre l’épidémie de coronavirus, mobilise à la fois : le personnel soignant, en première ligne ; les services de l’État, à la coordination stratégique ; mais aussi les élus locaux et d’abord le maire. Il est à la fois représentant de l’État dans sa commune, responsable du maintien de services municipaux indispensables, et interlocuteur privilégié des citoyens.

Christophe Dietrich, maire (réélu) de la petite ville de Laigneville, dans l’Oise, a accepté de témoigner régulièrement de la situation de confinement dans sa commune. Au quotidien, l’édile filme et commente pour nous la gestion locale de la crise, les questions des habitants, les initiatives solidaires, ses propres doutes, ses décisions, ses revendications parfois, et ses réflexions sur l’avenir.

Au programme de l'épisode 3 : Christophe Dietrich nous présente la réserve communale de sécurité civile activée pour venir en aide aux Laignevillois.es. 
 
La réserve communale de sécurité civile : la chronique de Christophe Dietrich, maire de Laigneville - Épisode 3
Montage : Mathieu Maillet - FTV

La mairie est vide mais Christophe Dietrich l’assure, elle n’est pas inactive. Le personnel est en télétravail pour traiter les affaires courantes. Et pour aider les Laignevillois.es, le maire a activé la réserve communale de sécurité civile de Laigneville. 
 

"La seule réserve de sécurité civile de l’Oise" 

Beaucoup utilisée dans le sud de la France, cette réserve qui occupe l’ancien centre de secours de la ville est constituée de bénévoles, de membres du conseil municipal et du centre communal d’action sociale (CCAS), qui ont pour mission de venir en aide aux habitants en cas de catastrophes naturelles ou d’accidents industriels. 
 
À Laigneville la dizaine de réservistes est déjà intervenue lors d’inondations. "C’est un peu le chaînon manquant entre les sapeurs-pompiers qui interviennent sur les urgences, et le retour à la normale"explique Christophe Dietrich, jamais avare d’analogies.
 


Aider les plus vulnérables

En cette période de confinement, ils sont appelés pour faire les courses des personnes vulnérables qui n’ont pas d’autres moyens pour se ravitailler. Pour faire appel à leur service, il faut contacter la mairie. Les bénévoles viendront ensuite chez vous récupérer liste de courses, chèque et pièce d’identité.  

"Le Leader Price de la ville joue le jeu" affirme le maire. Les coursiers sont reconnus au supermarché. Et les médicaments, ce sont les policiers municipaux qui s’en chargent, après avoir récupéré ordonnance, carte vitale et carte de mutuelle. À noter que ces services ne fonctionnent que le lundi, le mercredi et le vendredi. 
 

Précautions sanitaires pour tous

Les bénévoles, reconnaissables à leur tenue orange floquée de l'inscription "Réserve communale Laigneville", n’en oublient pas la sécurité. Le maire a imposé à chacun de respecter les gestes barrières, et des masques sont à leur disposition. 
 
"Même si on ne sollicite pas souvent la réserve de sécurité civile, elle a le mérite d’exister pour faire face à ces situations exceptionnelles" insiste l’édile. Il ajoute : "Il y a potentiellement près de 350 personnes inscrites sur la page Facebook Laigneville Solidaire, c’est 350 personnes de plus qui peuvent venir en renfort de la réserve."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus