176 emplois menacés, la cartonnerie de Blendecques va fermer ses portes

C’est une bien mauvaise nouvelle pour Blendecques. L’annonce a été faite jeudi 14 mars 2024 : la cartonnerie RDM va fermer ses portes cet été. 176 emplois sont menacés.

Le groupe italien RDM a décidé de cesser l’activité de son usine de production de carton de Blendecques à la fin du mois d’août. Les salariés l’ont appris jeudi 14 mars 2024 ; ce sont 176 emplois qui pourraient disparaître cet été.

RDM Blendecques est spécialisée dans la fabrication de papier carton couché issu de matériaux recyclés, destiné à la fabrication d’emballages de produits alimentaires, détergents, pharmaceutiques et cosmétiques sur le marché européen.

Un tiers de clients en moins

Dans un communiqué, l’entreprise explique que "depuis le dernier trimestre 2022, les conditions du marché de l’emballage se sont significativement dégradées sous l’effet d’une forte augmentation des prix de l’énergie et de l’arrivée sur le marché d’importants volumes de cartons provenant de la fermeture du marché russe suite à la guerre en Ukraine, ainsi que l’arrivée de nouveaux acteurs."

Elle précise également que "le site de Blendecques a perdu un tiers de ses clients depuis 2022. En 2024, la production ne devrait pas dépasser la moitié des capacités de production du site. Aucune amélioration de la situation du site n’est envisagée à court et moyen termes."

L’entreprise n’a pas été épargnée ces dernières années. En mars 2022, il y a presque deux ans jour pour jour, elle avait été détruite en partie par un incendie qui avait mis les salariés au chômage technique. Ces derniers mois, elle avait été touchée par les inondations qui ont frappé la région, même si ces intempéries ne sont pas à l’origine de la décision de fermeture.

A la recherche d'un repreneur

Selon le groupe italien, créé en 1967 et aujourd’hui premier producteur et distributeur européen de carton en feuille ou en rouleaux issus de matériaux recyclés, "la situation n’est plus tenable". La cessation des activités pourrait concerner 176 personnes en contrat à durée indéterminée. Les discussions avec les représentants du personnel vont s’engager dans les prochains jours, avec la définition des modalités d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi et la recherche d’un éventuel repreneur.