Attentat dans un lycée d'Arras : la Légion d'honneur décernée à tous ceux qui ont agi contre le terroriste

L'annonce a été faite ce lundi matin par l'Elysée sans préciser qui obtiendra la décoration. La liste est en cours d'élaboration par le président de la République, grand maître de la Légion d'honneur.

C'est la plus haute décoration honorifique française, remise depuis deux siècles au nom du Chef de l'Etat. Pour la recevoir, il faut remplir l'une de ces deux conditions : 

  • pour un militaire : "avoir des mérites éminents dans l'exercice, pendant au moins 20 ans"
  • pour un civil : avoir agi au "bénéfice de l'intérêt général et de la Nation"

C'est le cas pour l'attaque d'Arras. La demande doit être proposée par un ministre puis étudiée par le Conseil de l’ordre de la Légion d'honneur. Le président signe ensuite les décrets de nomination.

Un acte fort

Décorer tous ceux qui ont agi pour repousser l'assaillant lors de l'attaque de vendredi à Arras est un symbole de reconnaissance. Si la liste n'est pas encore établie, Dominique Bernard, le professeur tué devrait recevoir la décoration à titre posthume, ainsi que les trois blessés. Mais d'autres personnels de l'établissement scolaire pourraient également faire partie des décorés.

Environ 2 500 personnes sont distinguées chaque année selon le site officiel de la légion d'honneur. 79 000 personnes sont aujourd'hui membres de la Grande chancellerie de la Légion d'honneur.