• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dainville : un médecin meurt écrasé par une voiture, son ex-compagne en garde à vue

Les faits ont eu lieu au niveau de la station service Leclerc de Dainville. / © Google Street View
Les faits ont eu lieu au niveau de la station service Leclerc de Dainville. / © Google Street View

L'homme âgé de 63 ans a été percuté par une voiture, avant d'être traîné sur dix mètres puis écrasé. Son ex-compagne, au volant du véhicule, a été placée en garde à vue. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Vendredi 22 mars, vers 7h30, un sexagénaire est heurté par une voiture au niveau de la station-service du supermarché Leclerc de Dainville, dans l'Arrageois, a révélé La Voix du Nord. D'abord percuté par le véhicule, son corps est ensuite traîné sur plusieurs mètres avant d'être écrasé par la voiture. 

La victime était dans un état critique après avoir perdu beaucoup de sang. Jean-Michel Elie-Hassan a été pris en charge au CHRU de Lille, mais a succombé à ses blessures, a indiqué le parquet d'Arras à La Voix du Nord. Le sexagénaire était médecin spécialisé dans la chirurgie plastique et père de six enfants. 

La conductrice placée en garde à vue


Selon nos confrères, le drame se serait déroulé de la sorte : : "Alors qu’il faisait le plein, le sexagénaire a vu une grosse voiture, de marque Lexus, se porter à sa hauteur. Il se serait dirigé vers elle et une discussion s’est engagée avec la conductrice, qui n’est autre que la femme dont il partageait la vie pendant près de trente ans. [...] L’homme se serait alors posté devant la voiture" et la conductrice aurait foncé droit sur son ex-compagnon avant de prendre la fuite

Une enquête a été ouverte dans la foulée. Rapidement, la conductrice accompagnée par une avocate s'est présentée au commissariat d'Arras. Elle a ensuite été placée en garde à vue et pourrait être mise en examen pour "homicide, a minima, voire assassinat", a précisé le parquet d'Arras à La Voix du Nord. Le parquet d'Arras a ouvert une information judiciaire, mais c'est le parquet de Béthune, compétent pour les affaires criminelles de la zone, qui doit reprendre l'affaire. 

 

Sur le même sujet

Feu de chaume à Bettencourt-Saint-Ouen (80)

Les + Lus