REPLAY. Championnat du monde de la frite : un restaurateur de Lille, Aurèle Mestré, décroche le premier titre

replay
Publié le Mis à jour le

Après une longue épreuve devant une foule gourmande, c'est finalement le lillois Aurèle Mestré qui décroche le titre de champion du monde de la frite à Arras, ce samedi 7 octobre. Une première édition édition dans la bonne humeur et la gourmandise. Avec plusieurs épreuves et tout sur la pomme de terre frite.

Sortez la friteuse et le gras de bœuf ! Vivez avec nous les derniers moments du championnat du monde de la frite. On vous embarque dans la phase finale des deux grandes catégories : sauce-frite de l'année et frite authentique. Revivez désormais l'évènement en replay. 

16H30 : Aurèle Mestré qui possède une friterie rue Gambetta à Lille a décroché le sacre, le titre, le premier trophée. Avec un grand sourire, satisfait de remporter  ce championnat devant trois autres candidats de haut niveau. " Le travail paie. Et devant autant de monde c'est génial.

16H18 : le jury est en train de délibérer. " On est en harmonie. Un candidat se détache vraiment. Le niveau est vraiment intéressant." 

16H14 : le quatrième et dernier finaliste est japonais et il s'apprête à ouvrir un restaurant à Paris. Sugio Yamagouchi est accompagné d'un second redoutable : champion du monde du pâté en croûte ,concours de l'excellence au pays de Bocuse. Les deux amis se sont appliqués à la tâche avec conviction ; "vous savez nous les Japonais on sait découper au couteau. C'est notre spécialité.

durée de la vidéo : 00h00mn48s
La recette de la mayonnaise ©France Télévision

Et qui fera la meilleure mayonnaise , ou autre sauce ? 

Une candidate nous confie être spécialiste de la sauce barbecue vegan : tout est parti d'un défi entre copains et aujourd'hui elle participe à ce concours. À côté, un candidat travaille sur une sauce à base de cajun. 

"Le côté visuel et les produits utilisés sont importants pour nous. La simplicité c'est bien aussi" , rappelle un membre du jury. 

16H05 : Oliver Woodhead, candidat britannique parmi les finalistes. Dans un français impeccable il nous explique ses secrets : "un gros travail en plusieurs étapes."

15H58 : " Moi j'aime la frite pas trop grasse, croustillante, avec un peu d'acidité pour la digestion ", nous confie Pépé le Mat, membre du jury.

Pour d'autres, "la frite pour moi doit avoir une belle couleur dorée et un goût de reviens-y !"

Vous préférez les frites allumettes ou plus épaisses avec le petit "goût de purée" qui va avec? 

La frite doit d'abord nous faire de l'œil. Avec un premier bain pour la cuire à cœur et un deuxième bain. Mais certains laissent reposer la frite entre le deuxième ou troisième bain. Elle a besoin d'un temps de repos . C'est un paramètre.

François-Régis Gaudry, On va déguster

15H53 : Nilufer Bahadie est la seule femme dans le carré des finalistes. Et elle est Belge . Mais elle nous confie qu'elle vend ses frites en France, dans sa "baraque" installée dans le sud de la France. 

15H50 : découvrez sur les stands les bonnes patates pour réussir ses frites. 20% d'eau dans la pomme de terre, c'est ce qui fait sa qualité, paraît-il. 

Rien n'est laissé au hasard, le choix de la variété pomme de terre, 3 bains de cuisson parfois. C'est technique.

Francois-Regis Gaudry, critique gastronomique

15H45 : "Une frite ne doit pas être coupée au couteau mais avec une machine, sinon c'est granuleux", nous explique un candidat , Aurel qui a ouvert sa friterie à Lille. 

15H38 : parmi les candidats , une Belge , des Français et même un japonais..

C'est un niveau incroyable pour une première édition. La frite n'appartient pas à une catégorie sociale précisément. Elle traverse les générations. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui n'aime pas les frites.

François-Regis Gaudry, critique gastronomique France Inter, On va déguster

15H30 : les candidats transpirent sur la scène centrale de la Grand' Place alors qu'il fait chaud ce samedi 7 octobre 2023 pour la première édition du championnat du monde de la frite. La foule est au-rendez vous.

La frite est à l'honneur à Arras pour ce Championnat du monde. Au programme de cette journée, différentes épreuves sont proposées aux participants, regroupées au sein de quatre catégories :

  • La frite familiale

La catégorie reine, ouverte aux amateurs. Les candidats devront proposer leur version des frites "comme à la maison", réalisée dans des conditions ménagères.

  • La frite créative

Tout le monde peut concourir dans cette catégorie (professionnels et amateurs), à condition de concevoir une recette originale de frite, que ce soit dans la forme, le mode de cuisson ou tout ce que votre imagination vous inspire.

  • La frite authentique

Réservée aux professionnels de la restauration, cette catégorie présente la frite telle qu’elle est traditionnellement préparée et consommée dans le nord de la France. Les candidats des autres régions et pays peuvent faire valoir leur recette, à condition qu’elle soit bien l’expression d’un savoir-faire artisanal, traditionnel et local.

  • La sauce frite de l’année

Ici, on ne parle pas de la frite elle-même, mais bien de sa meilleure et indissociable amie : la sauce ! Les professionnels de la restauration pourront nous proposer celle qui est pour eux parfaite pour accompagner les belles dorées. Chaude ou froide, cette sauce devra être réalisée sur place, avec des ingrédients non transformés.

Concours, masterclass, dégustations...

Des invités, experts de la frite, seront présents. Retrouvez la liste dans son intégralité dans notre article : >> À lire :  Championnat du monde de la frite : la friterie des Tuche, concours, master class et animations, tout savoir pour ne rien rater

Simond Colaone, Virginie Demange, Léna Malval et le parrain du championnat, François-Régis Gaudry, journaliste, auteur et critique gastronomique, vous font vivre ce moment.

>> À lire :  CARTE. Championnat du monde de la frite : où se garer à Arras, se repérer, toutes les infos pratiques

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité