Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin était en visite dans les Hauts-de-france ce 7 novembre. Il s'est dit prêt à mobiliser "l'argent qu'il faudra" pour venir en aide aux sinistrés des communes touchées il y a deux semaines par des tornades. Des dizaines de maisons doivent y être reconstruites.

Après un passage dans le Nord à Douai pour annoncer l'arrivée de renforts policiers, Gérald  Darmanin est allé à Bihucourt, dans le Pas-de-Calais, pour gérer la question de l'après tornade du 23 octobre.

Le ministre de l'Intérieur s'y est dit prêt à mobiliser "l'argent qu'il faudra" pour venir en aide aux sinistrés des communes touchées il y a deux semaines par des tornades.

L'Etat déboursera l'argent qu'il faudra pour refaire les voiries, l'Eglise, l'école et pour les particuliers,

a assuré le ministre de l'Intérieur.

Des enveloppes spécifiques supplémentaires seront débloquées via la Dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR), a-t-il précisé, indiquant qu'elles pourraient par exemple servir à enfouir les réseaux d'électricité de la commune et financer le reste à payer après les versements des assurances.

4 familles de Bihucourt attendent toujours à cette heure une solution de relogement.

Selon le maire Benoît-Vincent Caille, les dégâts se chiffrent en millions d'euros dans cette commune de 350 habitants et il faudra plusieurs mois pour tout réparer, voire plusieurs années pour certaines maisons.


Pour les les habitants, un suivi psychologique à long terme est envisagé.


La petite commune de Conty dans la Somme a elle connu un épisode plus réjouissant ce 7 novembre. Si l'école élémentaire a été dévastée, les élèves, de retour des vacances de la Toussaint, ont repris le chemin des classes.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité