• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Main Square Festival : les tops et les flops de l'édition 2018

L'édition 2018 du Main Square c'est déjà fini... / © MAXPPP
L'édition 2018 du Main Square c'est déjà fini... / © MAXPPP

L'édition 2018 du Main Square Festival, c'est déjà (presque) fini. Qu'est-ce qui a marché, qu'est-ce qui a moins marché ? On fait le bilan. 

Par Jeanne Blanquart

On a aimé 

 
  • L'efficacité du système "cashless"
Ce n'est pas la première fois que le Main Square utilise le système de cashless (comprendre un bracelet rechargeable pour éviter d'avoir à payer en monnaie ou par carte chaque bière ou autre). En tout cas, ça fonctionne plutôt bien. Quasiment pas d'attente pour trouver une boisson ou quelque chose à grignoter. Un coup de poignet et c'est réglé. 
 
La force d'une festivalière. / © JB
La force d'une festivalière. / © JB

 
  • Le concert de Depeche Mode
Dave Gahan, Martin Gore et les autres n'ont (presque) pas pris une ride. Leur musique, du moins, est toujours aussi moderne et puissante.
 


Avec une vraie énergie de la part de tous les membres du groupe, c'est un des concerts les plus enthousiasmant qu'on ait vus, parmi les "têtes d'affiche". Enjoy the silence aurait pu durer dix minutes de plus que ça ne nous aurait pas dérangé... 
 
© JB
© JB

 
  • La météo 
On aurait guère pu rêver mieux. Un soleil de plomb et des températures avoisinant les 30 degrés pendant toute la durée du festival, ça ne s'invente pas. S'il n'y avait quasiment aucun coin d'ombre sur le devant de la grande scène, les stands de boissons étaient nombreux et accessibles. Allez, pour que tout soit parfait, des petites fontaines à eau, ça aurait été pas mal. Mais on chipote. 
 
© JB
© JB

 
  • La sécurité efficace (pas d'attente)
Le rapport fouilles précises et intransigeantes / temps d'attente est plus qu'excellents. Les vigiles aux entrées étaient suffisamment nombreux et efficaces pour ne pas laisser se créer des longues files d'attente en plein de soleil. On applaudit des deux mains. 

 
  • La Green Room Jungle
C'était la petite nouvelle (ou plutôt les petites nouvelles) de cette édition 2018. Les petites pièces exotiques formant la Green Room Jungle ont terriblement bien marché pendant ces trois jours de festival. Et c'est plutôt marrant de danser comme des fous, à 10 dans une même pièce, avec un DJ personnel. 
 
Main Square 2018 : découvrez la Green room Jungle

 

On a moins aimé

 
  • Le manque de signalisation pour sortir du festival
Certes, il y avait de grands panneaux fléchés indiquant la sortie. Sauf que si on se fie rigoureusement à ces panneaux, pas évident de la trouver, la sortie. D'autant plus dans le noir, avec des bords de trottoirs à anticiper, une foule pressante qui part dans tous les sens et un peu de fatigue... Astuce pour la prochaine fois : faire son Petit Poucet. 
 
  • La prog un peu légère du samedi
C'était sans doute la journée la plus faible du festival. En dehors du concert de Depeche Mode, quasiment pas de têtes d'affiche ou alors des concerts un peu faibles, comme celui de Liam Gallagher qui n'avait clairement pas envie d'être là. 
 
  • Le concert de Jamiroquai 
On l'a connu dans des jours meilleurs. Le concert de Jamiroquai nous a un peu déçus, la faute principalement à une grosse baisse d'énergie par rapport au concert de 2010, sur la même scène... 
 


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus