• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Arras : au retour du froid, le calvaire reprend dans les logements insalubres

© France 3
© France 3

Les associations estiment à 200 000 le nombre de logements insalubres dans les Hauts-de-France.

Par Q.V avec Anaïs Hanquet

Novembre est là, le froid aussi et la neige n'est jamais loin : les occupants de logements insalubres s'apprêtent à serrer les dents pour l'hiver. Comme à Arras, où Gérard Cavrois, privé de chauffage depuis un an, désespère.

"Depuis un an, je traîne comme ça, je mets des manteaux, des pulls sur moi pour me réchauffer ! Le propriétaire ne fait rien du tout ! C'est honteux de voir ça !" Joint par téléphone, le propriétaire assure ne pas avoir été informé du problème.
 
Arras : au retour du froid, le calvaire reprend dans les logements insalubres
Intervenants : Gérard Cavrois ; Christian Musseortte ; Serge Decaillon, Sécretaire général Secours populaire 62 - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage d'Anaïs Hanquet et d'Antoine Morvan. Montage de Sophie Naumovitz. Infographies de Cécile Detez de la Drève.

Dans cet immeuble, ce n'est pas le seul logement à poser problème. Chez un voisin c'est l'humidité et la moisissure. Ailleurs, ce sont les rats. "C'est pas normal parce que quand vous êtes dans la précarité, se battre, resolliciter tout le temps le bailleur, au bout d'un moment c'est bon !" s'indigne Christian Musseorte, reçu hier au Secours populaire du Pas-de-Calais.

 

200 000 logements


Le secrétaire général de l'association, Serge Decaillon, note que "le logement social dans le département ne répond pas forcément aux besoins, et ces familles en fait trouvent des solutions palliatives."

Le nombre de logements insalubres est estimé à 200 000 dans les Hauts-de-France.
 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus