VIDEO. Seule conseillère municipale porteuse de trisomie 21, Eléonore Laloux insuffle un regard nouveau sur le handicap

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Eléonore Laloux, conseillère municipale d'Arras, invitée Hauts féminin du mardi 11 octobre 2022 ©France Télévisions

Élue au Conseil municipal de la ville d'Arras dans le Pas-de-Calais, militante pour les personnes handicapées, autrice d'un livre dans lequel elle raconte son histoire : rien n'arrête Eléonore Laloux qui souhaite voir les porteurs de trisomie 21, comme elle, être accompagnés vers plus d'autonomie.

Elle défie les statistiques et idées reçues depuis sa naissance.

Au premier jour de sa vie, une malformation cardiaque est diagnostiquée chez la petite Eléonore Laloux. Les médecins ne lui laissent que quelques semaines à vivre. Elle a 37 ans. C'est une femme déterminée et qui sait ce qu'elle veut.

Eléonore vit seule dans son propre appartement depuis 10 ans. Et en 2020, elle a été élue au Conseil municipal de la ville d'Arras.

Aujourd'hui, elle partage son temps entre son emploi d'agent administratif dans une clinique et ses délégations : le bonheur et la transition inclusive.

Depuis son élection, elle a mis en place à Arras des feux tricolores à décompte, des plaques de rue à QR code pour faciliter la lecture des personnes de petite taille et une salle de change pour les personnes en fauteuil.

Ce modèle d'inclusion est le résultat d'un engagement fort de la part de ses parents dans ce sens qui ont toujours souhaité que leur fille suive une scolarité normale. Ils ont créé l'association Down up pour accompagner vers l'autonomie d'autres porteurs de trisomie 21, et surtout, faire naître un regard nouveau sur cette différence.

Je veux que l'on comprenne que les personnes porteuses de trisomie 21 sont des citoyens à part entière et que l'on apprenne à vivre tous ensemble.

Eléonore Laloux

Hauts féminin - France 3 Hauts-de-France

"C'est l'entourage qui crée le handicap" , explique Emmanuel Laloux, père d'Eléonore et président de l'association Down up, "si je me retrouve dans une cuisine à devoir faire à manger, je serai sans doute, à mon tour, en position de handicap".

Pour le mois de mai 2023, Eleonore prépare l'organisation de l'Incluthon, une manifestation qui veut rassembler des personnes valides et porteuses de handicap autour d'activités sportives et culturelles.

Lors des réunions du Conseil municipal d'Arras, les autres membres font attention à ce qu'ils disent, ralentissent la cadence dans leurs prises de paroles, évitent les conflits, de sorte que la jeune arrageoise puisse suivre les débats.

Elle impose le respect envers elle, mais aussi autour d'elle, c'est "l'effet Eléonore".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité