• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Berck : un homme tué à coups de couteau, le suspect mis en examen et écroué

Le suspect a été mis en examen et écroué, après avoir avoué qu'il avait tué la victime pour se défendre. / © FREDERIK GILTAY
Le suspect a été mis en examen et écroué, après avoir avoué qu'il avait tué la victime pour se défendre. / © FREDERIK GILTAY

Vendredi 19 juillet, un homme a été retrouvé mort dans un logement, près de la plage de Berck. Il a été tué de plusieurs coups de couteau. Le locataire de l'appartement a été interpellé puis mis en examen pour meurtre et écroué.

Par Manon Pélissier

C'est lui qui avait prévenu la police, dans la nuit du jeudi 18 juillet au vendredi 19 juillet, qu'un homme inanimé se trouvait dans son appartement, à Berck, selon les informations de La Voix du Nord. En état d'ébriété, le locataire de l'appartement avait alors été interpellé. La victime s'appelait Ludovic Houssays et était âgée de 43 ans. Son corps ensanglanté portait de nombreuses traces de coups de couteau.

Le locataire, lui âgé de 49 ans, était déjà connu des services de police pour des faits de violence, a indiqué le parquet de Boulogne-sur-Mer. Il a été placé en garde en vue vendredi, mais a nié toute implication. Il a expliqué que si le corps de la victime se trouvait chez lui, c'est parce qu'il l'hébergeait ponctuellement. Il n'était pas à son domicile cette nuit-là et n'aurait découvert le corps uniquement en rentrant chez lui.
 

L'arme du crime retrouvée dans son appartement


Samedi, la police a finalement réussi à mettre la main sur l'arme du crime, un couteau, cachée dans l'appartement du suspect. Grâce à ce nouvel élément, le locataire a fini par changer de version : il était bien à son domicile la nuit du jeudi au vendredi, et n'aurait fait que se défendre face à une agression de la part de Ludovic Houssays, toujours selon les informations de La Voix du Nord.

Le suspect a été mis en examen pour homicide volontaire sur une personne vulnérable, et incarcéré en détention provisoire. La victime se déplaçait en effet en fauteuil roulant et était équipée d'une prothèse de jambe.
 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus