Cet article date de plus de 3 ans

Berck-sur-Mer : les images des chambres calcinées de l'hôpital Calot après l'incendie

Le personnel est motivé pour reconstruire les services sinistrés.
"C'est violent" commente Claire Chabannes. Violent et surtout triste. "Lorsqu'on découvre les lieux, ça nous fait énormément de peine. C'est notre maison, notre lieu de travail où on passe énormément de temps" confie la responsable logistique de l'hôpital Calot frappé par une série d'incendies partis de 17 départs de feu, vendredi 9 février.


"On peut pas rester chez nous à attendre, on a besoin d'être là et de remettre notre maison en fonctionnement" ajoute Claire Chabannes.

À l'hôpital Calot de Berck-sur-Mer, des chambres calcinées après la série d'incendies criminels ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

Une réouverture dès la semaine prochaine ?


Trois services resteront fermés pendant plusieurs mois et seront transférés à d'autres étages. La commission de sécurité doit décider vendredi si l'hôpital Calot peut rouvrir ses portes la semaine prochaine. Le personnel n'a qu'une envie : faire en sorte que tout redevienne normal.

Le principal suspect est un agent de sécurité de 29 ans arrêté vendredi. En garde à vue, il a d'abord reconnu une partie de faits dimanche matin, avant de se rétracter plusieurs heures plus tard.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers