• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A Boulogne-sur-Mer, les “dragon ladies” affrontent le cancer ensemble grâce au sport

Les "dragon ladies" viennent d'inaugurer leur tout nouveau bateau. / © BCK / DR
Les "dragon ladies" viennent d'inaugurer leur tout nouveau bateau. / © BCK / DR

Les "dragon ladies" sont de véritable battantes. A Boulogne-sur-Mer, ces quinze femmes affrontent ensemble le cancer du sein et se reconstruisent en pagayant sur la Liane, à bord de leur bateau à la tête de dragon.

Par France 3 Côte d'Opale

Ce sont des battantes, à l'image du dragon qui orne la proue de leur nouveau bateau. Ce sont des femmes qui ont décidé de reprendre la barre de leur vie. Ce sont les "dragon-ladies". Elles ont eu, pour la majorité d'entre elles, un cancer du sein et elles se reconstruisent en pagayant tous les lundis soirs sur la Liane, à Boulogne-sur-Mer.

Quand elle eu sa maladie, il y a dix ans, Josette s'est sentie seule. Il existait encore peu d'activités adaptées à son cancer. "Le fait de se regrouper, même sans en parler, on se sent plus fortes. C'est important", assure-t-elle.
 
A Boulogne-sur-Mer, les "dragon ladies" affrontent le cancer ensemble grâce au sport

Depuis octobre 2017, le club de canoë-kayak de Boulogne-sur-Mer a lancé la pratique du dragon-boat. Selon certains médecins, ce sport limiterait les récidives pour les femmes atteintes d'un cancer du sein, en phase de rémission ou guéries en plus "d'améliorer la qualité de vie et de diminuer la sensation de fatigue". Une activité entre femmes, pour évoquer - ou non - leurs problèmes. Mais en tout cas, elles constatent un vrai changement de mentalité concernant le regard porté sur cette maladie.
 

Boulogne Canoë Kayak

DragonLadies C'est avec une grande fierté que le club a inauguré le nouveau Dragonboat dédié à la section des Dragon Ladies du BCK. Merci à l'ensemble des partenaires de nous suivre dans cette...


"Avant, une femme ne devait pas se plaindre, elle devait souffrir, ne pas parler de sa douleur. Maintenant, on sent qu'on a le droit et même le devoir d'en parler pour aider d'autres personnes qui souffrent encore plus que nous", témoigne Pascalaine."Je n'ai pas de mal à parler de ma maladie mais avant c'était caché, on n'osait pas trop dire qu'on avait un cancer. Maintenant, les gens sont de plus en plus ouverts", ajoute Carole, une autre dragon-lady.

Plus combatives que jamais ! En 2020, les dragon-ladies se sont lancées un nouveau défi : participer à la Vogalonga, une course internationale de bateaux sur la lagune de Venise.

 

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus