• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A Boulogne-sur-Mer, on va effaroucher les goélands avec un laser

L'écluse du bassin Loubet sera prochainement équipée d'effarouchement de goélands
L'écluse du bassin Loubet sera prochainement équipée d'effarouchement de goélands

Les Goélands sont toujours trés nombreux dans le port de Boulogne-sur-Mer et parfois impopulaires. Ces oiseaux sont une espéce protégée. Nombreux aux abords de l'écluse Loubet, ils provoqueraient des nuisances pour le personnel. Une nouvelle solution d’effarouchement est annoncée : le laser.

Par Isabelle Girardin

Considéré comme nuisibles dans certaines villes du littoral, le goéland argenté est une espéce protégée. La lutte contre sa prolifération est soumise à autorisation. A Boulogne-sur-Mer, la direction de la mer, des ports et du littoral annonce une nouvelle solution d’effarouchement de ces oiseaux : le site de l'écluse Loubet sera équipé d'un laser !
 

Un dispositif lumineux qui empêchera les oiseaux de s'y fixer


Le site est en effet très prisé par les goélands qui se nourrissent du poisson que raménent les chalutiers. Ces oiseaux sont particulièrement sensibles à la lumière verte et réagissent à la vision du danger. L'accés au bassin Loubet voit passer prés de 9000 navires qui alimentent les entreprises de transformation du poisson.

L'écluse est entretenue par les personnels de la région des Hauts-de-France. "Les fientes dégradent l'ouvrage et provoquent des risques de glissades pour les techniciens qui travaillent sur place" rapelle Paulette Julien-Peuvion, conseillère régionale des Hauts-de-France, et membre de la Commission Pêche. « Il ne s’agit pas d'éradiquer les oiseaux mais de les éloigner. D'une portée de 2 500 métres, ce laser est aussi efficace la nuit que le jour», souligne-t-elle.

Cette nouvelle solution a été proposée par l’entreprise Biotope, spécialisée dans des projets liés à la préservation de l’environnement. Déja expérimenté sur l'aéroport Rhone-Alpes, le coût de ce dispositif devrait atteindre, ici, entre dix et quinze mille euros, selon Paulette Julien-PeuvionLe laser d’effarouchement sera installé cet été, sur le toit du batiment de l'écluse Loubet.

 

Les méthodes de stérilisations coûtaient très cher


D'autres méthodes ont deja été expérimentées dans le villes du littoral. Comme par exemple, au Touquet, avec des drones !  Ils permettent d'atteindre les nids, difficiles d'accès, afin de vaporiser un produit stérilisant sur les oeufs. 
 

Autre exemple : Pour lutter efficacement contre ces oiseaux marins, la ville de Calais est allée jusquà investir 30.000 € par an pour les stériliser ou les empécher de nicher sur les façades. Depuis l'an dernier, 25% des nids de goélands ont disparu du centre-ville de Calais.
 
La ville de Calais stérilise les goélands

 

Le port de Boulogne-sur-mer, un spot d'observation ornithologique


Les goélands que l’on aperçoit en ce moment sont, pour la plupart, des adultes sédentarisés qui vivent ici à l’année. Mais l’hiver, les juvéniles migrent souvent vers le sud de la France, l'Espagne, l'Italie. D’autres goélands se mélangent aux autochtones suivant les saisons. Ainsi, des populations plus nordiques de Suède et Norvège passent l’hiver dans le Boulonnais. Pour eux, c’est un peu le Sud !

Les espèces à observer sur le site sont les Goélands leucophées, pontiques et bourgmestres. D'autres espèces plus rares ont déjà été vues comme la Mouette de Franklin, le Goéland à ailes blanches, le Goéland à bec cerclé, le Goéland d'Amérique, le Goéland d'Audouin et la Mouette Atricille. Le Cormoran huppé est aussi assez fréquent.

 

Attention le goéland, ce n’est pas une mouette.

On le reconnaît facilement :

  • un long bec jaune avec une tache rouge
  • un cri grave et strident, la mouette est rieuse
  • une taille de 55 à 67 cm avec 1,58 métre d'envergure, bien plus grand que la mouette
  • une vitesse de 40 km/h
  • Ils peuvent être argentés bruns, marins ou cendrés et pour corser le tout les jeunes goélands sont bruns jusqu’à environ 3 ans

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus