VIDEO. Coronavirus : à Boulogne-sur-Mer, découvrez les coulisses de Nausicaá pendant le confinement

En cette période de confinement, Nausicaá, le plus grand aquarium d'Europe, est bien sûr fermé au public mais les animaux n'en sont pas moins nourris. Une équipe restreinte de soigneurs veille au bon déroulement de l'activité. Des animaux qui ne semblent pas perturbés pas cette désertion humaine.
© Loïc Beunaiche - France 3
Ne dérangez pas un iguane confiné... Il règne un silence de cathédrale à Nausicaá. Seul le bruit des machines des bassins et aquariums rappelle qu'ici vivent 58.000 animaux de 1.600 espèces.

Depuis le début du confinement et la fermeture au public, l'équipe de soigneurs est restreinte, divisée par trois. Mais visiteurs ou pas, la raie manta par exemple mange 8 kilos par jour en deux fois.
 
Les coulisses de Nausicaa pendant le confinement ©France 3
 

On se répartit les tâches d'une autre manière


Ce matin, c'est à Morgane Jacques, soigneuse dans le secteur océanique, que revient cette tâche. "C'est une toute autre organisation, puisqu'on a un roulement, on est un peu moins de soigneurs en même temps sur le terrain, on a un peu plus de boulot, on se répartit les tâches d'une autre manière."
 
"Le confinement ne change rien, ajoute-t-elle, puisque les animaux continuent de s'alimente tout à fait normalement. Donc le nourrisage de la raie manta par exemple se fait deux fois par jour, comme en temps normal."
 
Et les manchots du Cap n'ont que faire des visiteurs absents. C'est poisson à tous les repas et trois fois par jour. Les animaux des secteurs tempéré, tropical et océanique ont les mêmes habitudes et comportements.
 

Une vidéo qui fait le buzz


Seul changement, des espaces de liberté filmés et mis en ligne par Dominique Mallevoy, responsable aquariologie. Un succès, plus de 400.000 vues.

"On a profité de ce moment pour montrer cette petite vidéo un peu rigolote qui change de d'habitude, pour distraire les gens qui nous suivent sur Internet et les réseaux sociaux. C'est aussi pour montrer un savoir-faire des soigneurs parce que vous imaginez bien que ce genre de vidéo ne peut pas être possible sans une complicité entre le soigneur et l'animal."
 
L'heure n'est pas à la réouverture de Nausicaá mais déjà dejà les équipes réfléchissent à une nouvelle façon d'accueillir le public.
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société animaux nature zoo nausicaà loisirs sorties et loisirs