VIDEO. On a testé le Onewheel, surf terrestre, à Hardelot

L'engin vient de Californie mais inutile d'aller si loin. Le Onewheel, ce skate électrique se pratique sur la plage et en fôret d'Hardelot. Une activité encadrée qui nécessite un peu d'équilibre mais sensation garantie.

Randonnée sur la plage en Onewheel
Randonnée sur la plage en Onewheel © Morgan Plouchart
"Pour apprendre à faire du Onewheel, il faut faire étape par étape. Et la première, c'est d'apprendre à monter et descendre de la machine", explique Guillaume Van Nuffel, le gérant de "Roue Libre expérience" à Hardelot.

Et sur cette planche électrique, l'équilibre est indispensable. Avant de partir en randonnée en fôret ou sur la plage, un peu de pratique s'impose. Les machines utilisées ici ont été bridées mais elles peuvent atteindre la vitesse de 35 km/heure. Prudence requise !
Guillaume Van Nuffel, enseigne le Onewheel
Guillaume Van Nuffel, enseigne le Onewheel © Morgan Plouchart

Des sensations de surf

"Vous avancez en tendant les bras vers votre objectif. Et pour descendre il faut le faire les deux pieds en même temps", Guillaume Van Nuffel, poursuit ses explications. Le groupe est presque prêt à se lancer.
Le Onewheel, proche d'un skate électrique se pratique à Hardelot
Le Onewheel, proche d'un skate électrique se pratique à Hardelot © Morgan Plouchart
"Pour avancer, tendre les bras vers votre objectif"
"Pour avancer, tendre les bras vers votre objectif" © Valérie Dermersédian
Les rudiments du pilotage acquis, les pratiquants du jour se régalent: "C'était super, des sensations de surf hyper sympa", s'enthousiasme Emma. Julien, conquis également: "On sent les sensations. C'est plus stable que le surf parce qu'ici la piste est lisse".

Pour cette activité encore peu développée en France, il vous en coûtera 10 euros pour une demi-heure d'initation. 35 euros pour une balde découverte d'une 1h30. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale sport loisirs sorties et loisirs mer nature