A Calais, le Dragon hiberne et se refait une beauté

Publié le
Écrit par Corinne Sala
Le Dragon de Calais dans son plus simple appareil pour sa maintenance
Le Dragon de Calais dans son plus simple appareil pour sa maintenance © Stéphane Ribeiro

Il a perdu la tête, ses 4 pattes et son cou. Le Dragon de Calais durant 5 semaines est en hivernage. Un arrêt technique annuel, comme pour toutes les autres machines de Nantes et Toulouse. L'occasion de procéder à une révision complète des systèmes avant la reprise des voyages sur le front de mer le 5 février prochain.

En plein coeur de l'hiver, pendant que nous, bipèdes enfilons des manteaux, le Dragon de Calais se dénude ! Délesté pour 5 semaines des coques de sa tête, son cou et ses pattes. L'animal de 72 tonnes prend ses quartiers d'hiver et se met à l'arrêt, pris en charge par 8 machinistes et 3 "vétérinaires" de la Compagnie du Dragon : "Le Dragon fait sa mue et pour son second hivernage, il faut tout contrôler, l'intérieur comme l'extérieur. C'est pour cela que pour la première fois, les coques sont reparties à Nantes là où il a été imaginé par François Delarozière et construit par la Compagnie La Machine, pour y être recolorisées selon une technique en glacis très particulière", détaille Stéphane Ribeiro, responsable de la communication.

Le Dragon fonctionne 8 heures par jour, 10 mois par an

Si les pièces les plus exposées aux intempéries ont fait le voyage jusqu'à Nantes, le reste de l'animal n 'est pas oublié et l'ensemble des systèmes mécanique et hydraulique est également passé au peigne fin : "On apprend durant toute la saison. Les  yeux, la mâchoire, la langue et l'ouverture de la bouche sont très fragiles et demandent beaucoup d'attention. Et sur les 8 roues, une a été complètement démontée. Câblage, flexion, tous les mouvements sont contrôlés par nos équipes. Les pièces à changer sont issues du monde automobile", explique Stéphane Ribeiro.

Le savoir-faire de la Compagnie la Machine 

A 600 kilomètres de Calais, dans l'atelier de Guislaine Deguerry, la responsable de la colorisation de la Compagnie la Machine, les coques sont entre de bonnes mains "À la réception des pièces de la tête et du cou, j’ai été très agréablement surprise par leur état. En effet, après deux ans complètement exposées 7 jours sur 7 aux embruns marins et au sel, je trouve que les coques bois colorisées ont très bien résisté".

"Il reste malgré tout pas mal de travail jusqu’au retour des coques bois à Calais. Une oreille cassée doit subir une greffe, la corne du dragon doit également être réparée. Après leur réparation côté bois, les coloristes s’attèlent au lessivage et au ponçage du bois avant de s’attaquer à la recolorisation proprement dite à base de vernis et d’huile. Il y a un gros travail sur la langue et les dents notamment qui subissent quotidiennement les effets de feu et d’eau lorsque le Dragon crache", poursuit Guislaine Deguerry. Les couleurs des coques bois de la tête et des 8 vertèbres du cou doivent également être ravivées. En tout, 26 pièces seront restaurées et recolorisées avant le 28 janvier, date du retour des éléments à Calais. 

Quoi de neuf en 2022 ?

Depuis son arrivée à Calais, le dragon n'a connu que le Covid : "On aimerait tellement une année sans restrictions ! On ne l'a jamais vécu. Nous souhaiterions développer les groupes adultes mais on ne sait pas encore si cela sera possible en 2022", espère Jean-Philippe Javello, directeur général de la Compagnie du Dragon. En attendant, même si la reprise se fera avec la jauge maximale de 48 personnes à bord, il faudra encore porter le masque et présenter le pass sanitaire. Au chapitre des changements pour cette année : une nouveau logiciel pour la billetterie et des portes seront installées sur l'abri dans le courant du premier semestre, de quoi préserver le Dragon des intempéries. Une nouvelle escale technique est d'ores et déjà programmée début juin 

Heureux qui comme le Dragon de Calais, fera de nouveaux beaux voyages sur le front de mer dès le début des vacances scolaires, le 5 février. La billetterie ouvrira dix jours avant. L'équipe de 27 salariés sera prête à vous accueillir.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.