Berck-sur-Mer : sauvetage d'un bébé phoque qui s'était échoué sur la plage

Rosalie a été transférée au centre de soins de la SPA. / © Frédéric Leviez
Rosalie a été transférée au centre de soins de la SPA. / © Frédéric Leviez

Les bénévoles de l'Association Défense Nature ont porté assistance à un bébé phoque ce lundi matin. Il s'était échoué sur la plage et paraissait être en mauvaise santé. 

Par Jeanne Blanquart

Il va passer quelques jours, voire quelques semaines, en convalescence. Un bébé phoque s'est échoué sur la plage de Berck-sur-Mer, ce lundi matin, comme l'ont repéré nos confrères de la Voix du Nord. "C'est un jeune de 1 mois et demi / 2 mois, né ici", précise Frédéric Leviez, bénévoles de l'association.

Prévenu par l'observatoire Pelagis et le poste de secours de Berck, il s'est rendu sur place pour observer l'état de l'animal. "Il avait l'air assez faiblard", explique Frédéric Leviez "mais il n'avait pas de blessures extérieures". A priori, le jeune phoque aurait du mal à s'alimenter seul ou aurait des parasites. "Il ne pèse que 13 kilos. On va attendre qu'il atteigne 30 ou 40 kilos avant de le relâcher", poursuit le bénévole. Une tâche qui devrait aller vite : avec la bouillie de poisson, le bébé phoque devrait grossir rapidement. 

La petite Rosalie ne pèse que 13 kilos. / © Frédéric Leviez
La petite Rosalie ne pèse que 13 kilos. / © Frédéric Leviez


Rosalie au repos


Les bénévoles ont attendu que la marée monte pour voir s'il repartait de lui-même. Mais au moment où l'eau l'atteignait le phoque faisait demi-tour vers la plage... Il a donc été transféré au centre de soin de la SPA de Calais. La femelle, baptisée Rosalie devrait s'y reposer quelques temps. 

La SPA organise par ailleurs la remise à l'eau de 5 petits phoques, samedi midi. L'occasion d'observer la beauté de ces petits mammifères marins. 

Que faire si vous observez un mammifère marin s'échouer ?

- ne pas toucher l'animal, il peut transmettre des maladies ou mordre
- ne pas tenter de la remettre à l'eau
- rester calme et éviter de l'encercler pour ne pas le stresser
- appeler l'observatoire PELAGIS au 05 46 44 99 10, ce sont eux qui contacteront les correspondants locaux qui interviendront sur le terrain.

Sur le même sujet

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus