Calais : 3 ans de prison en pour avoir caché trois migrants dans un coffre de toit

Robert Rooney (à gauche) avait tenté de franchir le tunnel sous la Manche avec trois Vietnamiens dans son coffre de toit. / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP / HOME OFFICE
Robert Rooney (à gauche) avait tenté de franchir le tunnel sous la Manche avec trois Vietnamiens dans son coffre de toit. / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP / HOME OFFICE

Un Irlandais a été condamné à 3 ans de prison vendredi par un tribunal britannique pour avoir tenté de faire entrer illégalement au Royaume-Uni trois migrants vietnamiens, dont une adolescente, tassés dans un coffre de toit automobile.

Par YF avec AFP

Robert Rooney, Irlandais de 35 ans résidant à Londres, avait plaidé coupable d'infraction aux lois sur l'immigration devant le tribunal de Canterbury, dans le sud-est de l'Angleterre.
 
Les trois Vietnamiens, parmi lesquels une adolescente de 15 ans, avaient été découverts le 5 octobre 2019 à Coquelles, près de Calais, à l'entrée du tunnel sous la Manche, après un contrôle de la voiture du prévenu par la police aux frontières britannique (Border Force) dans la zone frontière britannique.
 

"Être tassé dans un espace confiné à l'intérieur d'un coffre de toit doit avoir été terrifiant", a commenté Dan Scully, directeur régional de la police aux frontières (Border Force). C'était "incroyablement dangereux". 

Fin octobre 2019, les cadavres de 39 Vietnamiens, dont deux adolescents de 15 ans, avaient été découverts dans un camion frigorifique dans une zone industrielle à l'est de Londres, provoquant horreur et indignation au Royaume-Uni. 

Une fois au Royaume-Uni, de nombreux Vietnamiens finissent par travailler dans des conditions souvent proches de l'esclavage, dans des bars à ongles ou des fermes clandestine de cannabis, gagnant des salaires de misère qui servent à rembourser leurs passeurs et envoyer de l'argent chez eux.
 

Sur le même sujet

Les + Lus